Mozilla implante une fondation en Europe

Mobilité

Développer localement les logiciels Mozilla afin de répondre au mieux aux attentes des entreprises européennes, telle est la mission de la fondation européenne Mozilla, créée par deux anciens de Netscape.

Jusqu’alors confinée aux Etats-Unis, la fondation Mozilla vient d’ouvrir un bureau en Europe. Cette cellule locale aura pour mission de “promouvoir et développer les logiciels Mozilla en Europe, tout en favorisant leur déploiement”, selon le communiqué. Les logiciels en question incluent la suite Web Mozilla 1.6 (navigateur, client messagerie, chat, composeur HTML), ainsi que Firefox et Camino (de simples navigateurs), Thunderbird (un client de messagerie) et d’autres solutions comme Bugzilla (une application de suivi d’incidents). Ces logiciels sont développés pour la plupart des plates-formes du marché, Windows, Linux, Mac OS X et d’autres plus confidentielles.

Basée à Paris, la Fondation Mozilla Europe appuie notamment ses développements sur un site Web proposé pour le moment en quatre langues : anglais, allemand, français et espagnol. Devraient prochainement suivre le néerlandais, l’italien et le slovaque. Même si l’on perçoit bien la volonté de la fondation Mozilla de mieux pénétrer le marché européen, la localisation européenne était-elle indispensable pour autant ? “Nos logiciels sont excellents, les utilisateurs les adorent. Mais nous savons que donner les meilleurs produits ne suffit pas, et nous pensons que les entreprises et les administrations ont besoin de représentants locaux pour discuter de l’évolution des logiciels et bénéficier de services, avant de déployer des solutions Mozilla à grande échelle”, estime Tristan Nitot, président de Mozilla Europe et cofondateur du bureau européen avec Peter Van der Beken.

Une équipe de bénévoles

Ces anciens salariés de Netscape/AOL sont épaulés par quatre autres collaborateurs. Ils auront pour mission de “faciliter l’adoption de Mozilla” tout en construisant “une communauté plus active encore de développeurs Mozilla en Europe”. En attendant de générer des revenus sur la base de services et conseils, la fondation Mozilla Europe compte sur les contributions financières des particuliers et des entreprises. Si l’équipe américaine a reçu 2 millions de dollars de la part d’AOL, le bureau européen travaille pour le moment de manière totalement bénévole.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur