Mozilla Persona : le passeport du Web en bêta 2

AuthentificationCloudSécurité
Mozilla Persona passeport Web

Mozilla ouvre au public la bêta 2 de Persona. Basé sur la technologie BrowserID, ce service d’authentification décentralisé et chiffré facilite la connexion sur les sites Web compatibles, via un compte unique.

Avec l’ambition de constituer une plate-forme de référence pour l’authentification décentralisée et sécurisée sur Internet, Mozilla publie la version bêta 2 du service Persona.

Positionné sur le créneau de Disqus, Facebook Connect, OAuth, OpenID et consorts (les fameux “s’enregistrer via”), ce “passeport du Web” utilise le principe des clés de chiffrement publiques pour permettre à l’internaute de se connecter à des sites en utilisant une simple adresse mail.

Il n’est plus nécessaire de créer d’identifiant lié à un mot de passe, ni même de fournir des renseignements personnels.

Ouvert et compatible avec les protocoles Internet libres basés sur la technologie BrowserID, le système s’inscrit dans la stricte politique de confidentialité que Mozilla affiche dans son manifeste pour la sécurité des internautes.

Son intégration ne nécessite qu’une légère modification de code source, avec en l’occurrence l’appel à une librairie JavaScript qui implémente l’interface et l’API cliente.

Côté client, le navigateur stocke une liste d’adresses mail vérifiées (auto-hébergées ou chez un fournisseur) et les transmet lui-même aux sites Internet concernés à l’aide d’une preuve cryptographique, de sorte que la confidentialité de l’utilisateur est préservée.

Les travaux amorcés dans cet esprit trouvent aujourd’hui continuité en une bêta 2 conçue pour répondre à la multiplication des équipements informatiques et des applications Web qui nécessitent identification.

“Nous voulons en finir avec les mots de passe sur Internet”, assurent les équipes de Mozilla Identity, tout en soulignant que cette mise à niveau double les performances de Persona.

A terme, la Fondation escompte une compatibilité native des principaux navigateurs. Mais pour l’heure, rares sont les éditeurs à avoir adopté le concept.

Alors, Mozilla s’essaie en terrain conquis, sur Firefox OS.

Des fournisseurs de webmails adhèrent progressivement à la démarche, notamment Yahoo. Le groupe Internet de Sunnyvale va monter des passerelles entre Persona et OAuth/OpenID pour authentifier directement des adresses mail sur leurs serveurs.

Mozilla Persona

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous vos informations personnelles sur Internet ?

Crédit image : wwwebmeister  – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur