MSN court après AOL

Cloud
Information - news

Une extension pour Internet Explorer simplifie l’utilisation des services de MSN aux Etats-Unis. Une façon pour Microsoft de se rapprocher du modèle de fonctionnement d’AOL ?

Outre son activité d’éditeur de logiciels, Microsoft est aussi un des plus grands fournisseurs d’accès à Internet. En tous cas aux Etats-Unis, où il a réussi à attirer quelque 3 millions d’internautes. En France, après l’expérience malheureuse de la première version de son réseau (voir ci-après), MSN est rapidement devenu uniquement un portail.

Outre-Atlantique, malgré tous ses efforts, MSN n’a jamais réussi a vraiment contrer l’envolée d’AOL qui, lui, annonce fièrement ses 23 millions d’abonnés. D’où une nouvelle offensive de Microsoft qui vient de présenter une version bêta de MSN Explorer, une extension pour son butineur Internet Explorer (IE) qui modifie son apparence pour simplifier l’accès aux différents services de la galaxie MSN. Celle-ci regroupant, en plus du portail, le service Hotmail, le logiciel de chat Messenger (voir édition du 21 juillet 2000), etc. L’interface d’IE change pour offrir, notamment, de gros boutons d’accès direct à ses services.

Copie conforme d’AOL ? Pas vraiment, puisque MSN Explorer utilise toujours les standards du Web (quelques fois “améliorés” par Microsoft il est vrai), mais remodelés. Alors qu’AOL utilise un format propriétaire demandant l’installation d’un logiciel complet sur sa machine. Mais c’est justement cette interface plus rassurante qui semble attirer les internautes perdus dans les méandres du Web.

La bataille entre AOL et Microsoft ne date pas d’hier. Déjà, au lancement de Windows 95 il y a tout juste 5 ans, Microsoft avait conjointement ouvert Microsoft Network (MSN, donc), un réseau mondial entièrement propriétaire, reposant sur l’interface de Windows et non ouvert sur Internet, alors balbutiant. AOL détenait déjà quelques millions d’abonnés et Microsoft avait ouvertement décidé de se lancer à l’assaut de celui qui était déjà le premier fournisseur de services en ligne du monde. Pour ce faire, le géant de Redmond pariait sur l’intégration de son réseau avec son système d’exploitation. C’était sans compter l’explosion d’Internet. Six mois plus tard, Microsoft négociait son virage vers le Réseau des réseaux.

Bien que l’on puisse l’installer sur un Windows français, l’extension MSN Explorer est plus spécifiquement destinée aux abonnés américains à MSN. La date de disponibilité de son adaptation française n’est pas encore prévue. Tout comme un éventuel retour de MSN comme fournisseur d’accès.

Pour en savoir plus :

Installer MSN Explorer (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur