MtGox : la chute de la plateforme bitcoins se confirme

ManagementMarketingNominations
bitcoin-mtgox-fin-adminsitration-judiciaire-japon

Au Japon, la société d’exploitation de la plateforme MtGox d’échange de bitcoins est placée sous administration judiciaire. Mais les soucis persistent.

La fin de MtGox est vraiment proche. La plateforme d’échange de bitcoins, installée au Japon, est placée sous administration judiciaire. Alors que la société d’exploitation était déjà considéré en faillite depuis février. Les efforts du gérant français Mark Karpelès pour redresser la barre n’ont pas porté leur fruit.

Le tribunal de Tokyo a décidé de rejeter la demande pour entamer une procédure de redressement civil et un administrateur provisoire a été nommé, précise-t-il dans un communiqué. Mark Karpelès devrait toutefois essayer de tirer quelques ficelles pour éviter une chute trop brutale.

“Je m’efforcerai de le faire équitablement à la fois sur le plan national et international, en essayant d’utiliser certaines procédures étrangères, y compris via le chapitre 15 [protection en cas de faillite, ndlr] aux États-Unis”, a-t-il ajouté. Car il faudra gérer les litiges accumulés entre le Japon et les Etats-Unis.

La descente aux enfers de MtGox s’est accélérée après une attaque DDoS qui aurait perturbé l’activité de la plateforme d’échange autour de cette monnaie virtuelle mêlant chiffrement et peer to peer. Finalement, le business a été suspendu, le temps de démêler l’écheveau. Mais le défi de relancer la machine bitcoin s’est révélé insurmontable.

On évoque la disparition de 750 000 bitcoins détenus par des tiers et 100 000 détenus par la société. Néanmoins, 200 000 d’entre eux qui avaient été égarés ont été retrouvés plus tard. En l’état actuel, il est difficile de savoir si l’activité de MtGox sera reprise,  si des actifs vont être vendus et si les clients lésés seront remboursés.

Selon Teikoku Databank (‘institut nippon qui recense les défaillances d’entreprises) cité par l’AFP, le passif de MtGox est évalué à environ 6,5 milliards de yens (46 millions d’euros).

Quiz : Connaissez-vous vraiment les monnaies virtuelles ?

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: StockThings


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur