MtGox : la plateforme bitcoins veut éviter la faillite

Marketing
bitcoin-mtgox-loi-faillite-japon

Situation toujours confuse autour de la place de marché MtGox (Cyberattaque ? Vol de bitcoins ? Indisponibilité temporaire ?). La société d’exploitation est placée sous la protection de la loi sur les faillites au Japon.

Les nuages noirs s’amoncellent dans l’horizon de MtGox. Au Japon, le gérant français de Tibanne (qui exploite la plateforme d’échanges de bitcoins) a demandé que sa société soit placée sous la protection de la loi sur les faillites (équivalente à la procédure Chapter 11 aux USA). Ce qui va lui permettre de bénéficier d’un peu de temps et de flexibilité pour tenter de sortir de l’ornière.

La charge est trop lourde à supporter pour MtGox, d’où le recours à la loi sur les faillites. Une demande qui aurait été acceptée par le tribunal de Tokyo.

La situation demeure confuse : le 28 février, Mark Karpelès a tenté de s’expliquer au tribunal de Tokyo et devant la presse. L’entrepreneur, qui a cherché à exploiter le filon Bitcoin via le marketplace MtGox, émet la possibilité d’une cyberattaque ayant abouti à un vol de monnaie virtuelle sur son système. Il a présenté ses excuses, arguant de la “faiblesse” de la plateforme MtGox. “Nous sommes désolés pour les problèmes causés à toutes les personnes concernées”, a déclaré Mark Karpelès, qui voudrait porter plainte mais n’en a pas les moyens.

Pour quel préjudice ? L’avocate de Tibanne évoque l’évaporation de 750 000 bitcoins détenus par ses clients et de 100 000 bitcoins appartenant directement à la société. Ce qui correspondrait à un montant de 477 million de dollars au cours actuel du bitcoin. “Le montant de son passif exigible s’élève à 6,5 milliards de yens (63,8 millions de dollars), une somme bien supérieure à la valeur de ses actifs, de 3,84 milliards de yens (37,7 millions de dollars). MtGox avait 127 000 créanciers, dont un peu plus d’un millier sont japonais”, précise Reuters.

Mark Karpelès se montre parfois imprécis dans ses propos, refusant de parler de perte nette de bitcoins mais plutôt “d’indisponibilité temporaire”, selon Fox Business. Pour tenter d’apaiser les membres MtGox, une hotline devrait ouvrir le 3 mars. Mais, quelle que soit la configuration, il sera difficile pour les investisseurs Bitcoin de retrouver leur mise, faute de régulation.

Quiz : Connaissez-vous les monnaies virtuelles ?

(Credit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : Lightboxx)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur