MusicStation marche sur les plates-bandes de l’iPhone

MobilitéSmartphones

Avec le lancement d’un nouveau service de téléchargement illimité, Omnifone
entend freiner la domination d’Apple.

Omnifone a lancé son service de musique sur mobile “à volonté”, baptisé MusicStation, offrant aux utilisateurs un accès illimité à des pistes musicales complètes sur des mobiles standards, le tout pour une cotisation hebdomadaire faible.

“Le lancement de MusicStation aujourd’hui annonce les prémices de la nouvelle génération de musique sur mobile,” a déclaré Rob Lewis, le PDG d’Omnifone. “Les consommateurs auront la possibilité d’accéder, de télécharger et de profiter, en toute légalité, d’une quantité illimitée de musique issue d’un catalogue international et localisé, avec le soutien de l’ensemble de l’industrie du disque, le tout pour un forfait hebdomadaire réduit.

Avec l’arrivée imminente de l’iPhone dApple, aux Etats-Unis du moins, Omnifone semble déterminé à contrer Apple pour éviter que sa domination sur le marché du téléchargement ne s’étende également à la musique sur mobile.

“Omnifone bénéficie d’une grande opportunité, en partie parce qu’Apple signe des accords exclusifs avec certains opérateurs, au mépris de certains autres,” a souligné Robin Bloor, fondateur de l’institut d’analyses Bloor Research.

“Apple ne cherche pas à partager les recettes d’iTunes avec les opérateurs ; de plus, il ne possède qu’un seul produit proposé à un prix fort élevé.”

Les premiers téléphones MusicStation sont arrivés hier dans les boutiques de l’opérateur scandinave Telenor qui devient ainsi le premier opérateur à proposer MusicStation à ses abonnés.

Ce premier lancement en Suède devrait être rapidement suivi par les déploiements en Europe, en Asie-Pacifique et en Afrique. Les dates de lancement de ces régions respectives sont attendues pour les prochains jours ou semaines.

Omnifone a également confirmé avoir signé des partenariats avec 30 opérateurs de téléphonie mobile possédant des réseaux dans la zone EMEA.

La plate-forme a pu voir le jour grâce aux accords de licence
internationaux conclus avec les quatres grandes maisons de disque : Universal Music Group, Sony BMG, EMI Music et Warner Music International.

“Il est difficile d’imaginer une expérience de la musique sur mobile plus réussie que MusicStation,” s’est félicité Rob Wells, directeur de la division numérique chez Universal Music Group International.

“Il fonctionne sur quasiment tous les téléphones, offrant ainsi aux consommateurs la liberté de choisir le modèle d’appareil qui leur plaît. Il permet à l’utilisateur d’effectuer des téléchargements partout où il se trouve, ce qui lui offre la liberté d’accéder à sa musique quand il le souhaite.”

Les abonnés devront verser un forfait hebdomadaire de ?2,99, ou l’équivalent suivant la devise du pays où ils se trouvent, leur donnant droit d’accéder au catalogue musical contenant des titres proposés par toutes les grandes maisons de disque et labels indépendants, y compris la musique locale de chaque marché.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 14 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur