Musique en ligne : l’émergence d’un marché légal

Mobilité

Est-ce une course de vitesse ou un marathon ? Entre services légaux et réseaux peer to peer (P2P) considérés comme des foyers de piratage, la musique en ligne vit sous le signe d’une effervescence constante. L’année 2005 restera marquée par la décision historique de la Cour Suprême des Etats-Unis en matière de peer to peer.

Est-ce une course de vitesse ou un marathon ? Entre services légaux et réseaux peer to peer (P2P) considérés comme des foyers de piratage, la musique en ligne vit sous le signe d’une effervescence constante. L’année 2005 restera marquée par la décision historique de la Cour Suprême des Etats-Unis en matière de peer to peer. En condamnant l’éditeur du logiciel Grokster, la plus haute juridiction américaine a ébranlé le secteur P2P, y compris les éditeurs qui tentent de trouver des solutions 100% légales avec la bénédiction des maisons de disques. La référence dans le domaine de la musique en ligne reste le service iTunes d’Apple, associé au baladeur numérique iPod. Un binôme qui a prouvé qu’il était possible de séduire une masse d’internautes à travers un modèle payant. En février, iTunes devrait dépasser le milliard de titres téléchargés depuis sa création en avril 2003. Les challengers ne manquent pas : Musicmatch (Yahoo), Napster, Rhapsody (Real Networks)? Mais de nombreux points d’achoppement demeurent à régler dans le secteur : interopérabilité des formats de fichiers, la place de la gestion des droits numériques (DRM), l’enrichissement des catalogues musicaux disponibles sur Internet, les tarifs?En France, le développement de la musique en ligne est au coeur de l’actualité compte tenu des débats vifs au parlement sur le projet de loi sur le droit d’auteur et les droits voisins dans la Société de l’Information.Selon la Fédération Internationale des Producteurs de Disques (IFPI), les 240 sites légaux dans le monde ont recensé plus d’un milliard de téléchargements en 2005. Ce qui représenterait 6% des revenus de l’industrie du disque. En France, le Syndicat National de l’édition phonographique (Snep) a recensé 20 millions de titres téléchargés sur l’année 2005. Encourageant mais peut mieux faire?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur