Musique en ligne : Pandora resteint son champ géographique de diffusion

Mobilité

Respect des licences oblige, Pandora a coupé son accès dans tous les pays
sauf Etats-Unis, Canada et Royaume-Uni.

La plate-forme de diffusion de musique en ligne Pandora a été contrainte de fermer ses portes à tous les utilisateurs résidant hors du Royaume-Uni, des Etats-Unis et du Canada, en raison de problèmes de licence.

Pandora diffuse de la musique à ses utilisateurs grâce au logiciel Music Genome Project, qui analyse les qualités des différentes chansons et les regroupe par type d’influence. Lorsque l’utilisateur saisit le nom d’un artiste ou le titre d’une chanson, le site lui renvoie de la musique aux tonalités et influences similaires.

La société analysera désormais l’adresse IP de ses utilisateurs afin de refuser ses services aux pays dans lesquels elle ne dispose pas des licences nécessaires.

Tim Westergren, le fondateur de la société, a précisé à Vnunet.com que Pandora poursuivra le développement de ses services dans la mesure où la société est autorisée à obtenir des licences pour d’autres pays.

Tim Westergren a souligné avec regret que l’expansion de Pandora était entravée par l’absence de systèmes de licence cohérents dans de nombreux pays. “Nous espérons au moins que ceci attirera l’attention sur la nécessité de mettre en place un système mondial ou régional,” a-t-il ajouté.

Adaptattion d’un article de Vnunet.com en date du 3 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur