Musique en ligne : Google Music s’installe dans le cloud

CloudData-stockageStockage

A l’image du service multimédia Amazon Cloud Drive, Google Music, bientôt disponible aux USA, permettra aux utilisateurs d’accéder à leur bibliothèque musicale en streaming dans le cloud.

Tant de fois annoncé, Google Music semble cette fois-ci prêt à être inauguré aux Etats-Unis. A l’image du service de stockage gratuit de morceaux de musique Cloud Drive lancé il y a quelques semaines par Amazon, Google Music devrait mettre à son tour en avant ce type de fonctionnement.

Seul souci qui pourrait effrayer les artistes et les ayants-droit : pour son service d’écoute de musique en streaming, Google n’a pas conclu d’accord de diffusion et d’accord de licence avec les principales maisons de disques, comme le rapporte le Wall Street Journal.

La firme de Mountain View, comme Amazon et à la différence de Spotify ou de Deezer, joue sur la thématique du cloud : Google devrait ainsi offrir un service permettant aux utilisateurs d’accéder à leurs listes de lecture de morceaux musicaux qui seront directement stockés “dans le cloud” sur les serveurs de Google Music.

Les utilisateurs pourraient alors y accéder gratuitement, en mode “lecture continue”, et pas en téléchargement. Ainsi, dans un premier temps, quelques 20 000 morceaux par utilisateur pourraient être stockés dans le cloud.

Cela offrirait également la possibilité aux utilisateurs de la plate-forme de pouvoir accéder à leur bibliothèque musicale depuis n’importe quel terminal connecté au Web : ordinateur, smartphone, tablette…

Selon la firme de Mountain View, ce type de service d’écoute de musique en streaming ne violerait pas le droit d’auteur.

«Il s’agit vraiment d’un service de stockage personnel, comme lorsque vous transférez de la musique sur un iPad ou sur un disque dur de sauvegarde, donc ce service ne nécessite pas de licence auprès de l’industrie musicale», a souligné Jamie Jamie Rosenberg, responsable du contenu numérique d’Android au NYT, rapporte LeFigaro.fr.

Pas sûr que les majors, comme Sony Music, Universal Music, EMI et Warner Music soient du même avis…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur