Musique sur mobile : Sprint va composer sa playlist sur Tidal

EntrepriseLevées de fonds
musique-streaming-tidal-sprint
3 0

Tidal, la plateforme de musique en streaming de Jay Z, dispose d’un nouvel actionnaire de poids : l’opérateur télécoms Sprint.

Tidal, la plateforme de musique en streaming que le rappeur Jay Z avait lancée fin 2004, dispose d’un nouvel actionnaire dans les télécoms : Sprint.

On évoque un investissement de 200 millions de dollars (non confirmé) de la part du troisième ou quatrième opérateur aux Etats-Unis pour prendre une participation de 33%.  La nouvelle valorisation flirterait avec les 600 millions de dollars.

Marcelo Claure, CEO de Sprint, devient membre du conseil d’administration de la société d’exploitation de Tidal.

Le service de musique en streaming intègre 42,5 millions de titres et 140 000 vidéos. Il pourrait disposer d’une base de membres dépassant les 3 millions mais il subsiste des doutes sur le niveau véritablement atteint après une enquête journalistique d’un journal norvégien. Et la proportion de membres ayant basculé dans une offre premium n’est pas précisée.

Selon le communiqué, les abonnés mobiles de Sprint (45 millions) devraient bénéficier d’un accès priviligié à Tidal, à l’instar d’un modèle établi entre Orange et Deezer en France.

Sprint devrait dévoiler prochainement des offres spécifiques intégrant l’accès à la plateforme de musique en streaming. Ce qui devrait lui donner du baume au cœur dans la bataille vive des opérateurs mobiles face à Verizon, AT&T, et T-Mobile.

Tout comme les concurrents (Spotify, Deezer…), le seuil de rentabilité n’est pas facile à atteindre pour Tidal.

Le groupe télécoms, qui monte dans le capital, devra  composer avec une perte d’exploitation de Tidal évaluée à 28 millions de dollars sur 2015.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur