Musique numérique : comment l’album gratuit de Nine Inch Nails fait pourtant recette

Mobilité

Le groupe de rock américain Nine Inch Nails prouve que la gratuité et le partage de la musique ne nuisent pas aux ventes de disques.

Alors que les débats restent animés en France autour des droits d’auteur, du téléchargement illégal d’oeuvres sur le Web et du projet de loi Création et Internet qui sera examiné à l’Assemblée nationale très prochainement, une initiative aux Etats-Unis du groupe de “rock industriel” Nine Inch Nails prouve qu’il est possible de combiner une diffusion libre et des profits.

Début 2008, le groupe commence à commercialiser son album Ghost I-IV comprenant pas moins de 36 morceaux instrumentaux proposés sous Creative Commons destinée à lever les restrictions à sa diffusion gratuite légale.

Cette licence stipule que chacun est libre de “reproduire, distribuer et communiquer cette création au public” et même de “modifier cette création”. A condition de citer à chaque fois le nom de l’auteur original de l’oeuvre, de ne pas en faire une utilisation commerciale et de la distribuer à son tour sous les conditions de la licence Common Creative.

Catégorie albums MP3 : Nine Inch Nails devant Coldplay

Ce mode d’exploitation originale d’une oeuvre musicale n’a pas empêché le groupe Nine Inch Nails de récolter 1,6 million de dollars dès la première semaine de sortie de l’album. Plus fort : Ghost I-IV arrive même aujourd’hui en tête des ventes d’albums en MP3 sur Amazon.com sur l’ensemble de l’année 2008.

Dans ce classement, le groupe de “rock industriel” passe devant d’autres pointures comme la formation pop-rock plus célèbre Coldplay. Alors que celle-ci caracole à la première place des ventes CD sur le même magasin en ligne.

Le groupe de Trent Reznor va même plus loin en ouvrant une plate-forme Web de remix de ses oeuvres. Sur Ninremixes.com, les fans peuvent tout simplement télécharger, s’approprier un morceau, le remanier et le diffuser en ligne sur le site Web dédié pour le partager avec le reste de la communauté. “Une communauté de partage et de créativité” comme il est écrit dans la présentation du site.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur