Musique numérique : Samsung veut déstabiliser le duo iPod/iTunes

Mobilité

En partenariat avec le service MusicNet, le groupe sud-coréen de
l’électronique cible trois marchés en Europe, dont la France.

Samsung Electronics va lancer un service de téléchargement payant de musique en ligne dans le cadre d’un partenariat avec MusicNet, qui fournira une plate-forme dédiée en marque blanche à Samsung. Le nouveau service proposera 2 millions de titres en téléchargement issus des majors et de labels indépendants. Marchés visés : le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France. Le service ouvrira ses portes d’ici la fin de l’année.

Les téléchargements seront facturés à l’acte ou sur la base d’un abonnement. Le service sera compatible avec la gamme de lecteurs MP3 de Samsung et en particulier avec l’YP-K5, un baladeur avec enceintes intégrées et touches sensitives qui sera lancé le 10 septembre à 163 euros pour le modèle disposant d’une capacité de stockage à 2 Go et 200 euros pour la version en 4 Go. La plate-forme devrait s’appuyer sur le système de gestion des droits numériques (DRM) de Microsoft : PlayForSure.

Samsung pourra ainsi rivaliser avec le duo iTunes/iPod d’Apple et le futur Zune de Microsoft (voir édition du 25 juillet 2006). Rappelons que pour l’heure le marché est dominé de loin par Apple. La combinaison faite par Apple de l’iPod et d’iTunes lui a permis d’avoir une vraie assise sur le marché de la musique en ligne. Objectif du service de téléchargement de Samsung pour la suite : étendre l’offre à l’ensemble du marché européen et à l’Asie. Le marché nord-américain étant pour l’instant hors de portée.

Un héritage lourd pour MusicNet

Dans la galaxie des services de musique en ligne, MusicNet était resté discret jusqu’ici en Europe. Pourtant, elle dispose d’un historique non négligeable.

Cette plate-forme de téléchargement avait été fondée par des poids lourds de l’industrie musicale et high-tech en 1999 : EMI, BMG, Sony, RealNetworks et Time Warner (voir édition du 2 avril 2001). Elle formait le contre-poids de l’autre grande plate-forme de l’époque : PressPlay, notamment soutenu à l’époque par Vivendi Universal (voir édition du 19 décembre 2001).

Mais ni l’une ni l’autre n’a réussi à s’imposer dans la distribution de la musique en ligne après l’éclatement de la bulle Internet. En avril 2005, MusicNet est revendu au fonds d’investissement Baker Capital qui tente de lui redonner un second souffle.

A la lueur du partenariat signé avec Samsung, la plate-forme semble avoir pris le positionnement de feu OD2 qui a été intégré dans Loudeye.com : la mise à disposition d’une plate-forme de distribution de fichiers numérique (audio et vidéo) en marque blanche pour les portails. Début août, le duo OD2/Loudeye a été acquis par Nokia (voir édition du 9 août 2006).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur