Musique en streaming : les ambitions de Saavn, le “spotify indien”

Marketing
saavn-musique-streaming-audio

En Inde, Saavn est l’un des acteurs les plus dynamiques sur le marché du streaming musical. La bataille va s’accentuer au niveau local.

Sur le marché des services de musique en streaming,  les regards sont actuellement braqués sur l’Inde qui apparaît comme un nouvel Eldorado.

Souvent qualifiée de “Spotify indien”, Saavn vient de dévoiler l’envergure de sa base d’utilisateurs.

C’est la première fois en deux ans que la start-up communique sur le sujet : 11 millions d’utilisateurs actifs.

Son ambition peut aussi se mesurer avec le recrutement récent de Mahesh Narayanan au poste de directeur des opérations de la société (COO). Ancien dirigeant de Google en Inde pendant 7 ans (il était en charge du business mobile de Google Inde), il va contribuer au développement de Saavn.

Dans le cadre d’une interview accordée à TechCrunch, Rishi Malhtotra, P-DG et co-fondateur de Saavn, a fourni quelques précisions sur le niveau d’activité.

Saavn s’approche des 200 millions d’écoutes de musique en streaming par mois. C’est trois plus qu’il y a un an.

90% du streaming se fait depuis des terminaux mobiles. C’est bluffant comparé à Spotify (52%).

En 2014, la start-up indienne recense 30 millions de membres, dont 11 millions “actifs”. La base d’utilisateurs payant a été multiplié par 6 (sans préciser le nombre exact).

Autre spécificité de Saavn : celle de pouvoir compter sur un bassin de membres majoritairement localisés en Inde ( (à 70%).

Pour accentuer son développement international (100 millions d’utilisateurs visés à moyen terme), il faudra étoffer son catalogue composé actuellement de 3 millions de titres (principalement indiens mais aussi internationaux).

Le marché est énorme et prometteur, ce qui suscite des convoitises sur le marché.

La semaine dernière, Rdio (avec 32 millions de titres) annonçait son arrivée en Inde. Basé à San Francisco, il a été fondé par Janus Friis, l’un des créateurs de Skype, en août 2010.

D’autres start-up sont sur les rangs, comme Guvera (Australie) et MixRadio (ex-service de musique de Microsoft trouvé dans l’escarcelle de Nokia mais revendu au service japonais de messagerie mobile instantanée Line).

Sans oublier des acteurs locaux (comme Gaana.com et Hunagama.com).

Saavn_Streaming_Audio


Quiz : Connaissez-vous les banques d’images sur Internet ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur