Musique en streaming : Spotify aligne 100 millions de membres actifs

E-commerce
3 0

Spotify recense 100 millions d’utilisateurs actifs par mois sur sa plateforme de streaming musical. La pression est mise sur ses concurrents.

C’est une barre symbolique atteinte en juin : Spotify est la première plateforme de streaming de musique à dépasser la barre des 100 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. C’est à dire la proportion de membres qui utilisent le service au moins une fois par mois selon The Telegraph.

C’est une belle progression puisqu’à la même époque, il y a un an, on recensait 75 millions d’utilisateurs actifs il y a de cela une année.

Dans le nouveau contexte, l’évolution de la base de clients premium demeure inconnue. Néanmoins, dans un récent pointage réalisé à la fin du premier trimestre, Spotify recensait 30 millions de membres prêts à payer pour exploiter au maximum les fonctionnalités de la plateforme de streaming.

Indéniablement, Spotify est le leader dans son secteur. A titre de comparaison, Apple Music revendique 15 millions d’utilisateurs.

Plus fort : le service de musique numérique, d’origine suédoise, serait même devenu la plus grosse start-up européenne. Sa valorisation planerait à hauteur de 8,5 milliards de dollars, selon la banque d’affaires GP Bullhound.

Mais attention à l’équilibre financier :  en 2015, le chiffre d’affaires de Spotify est en hausse de 80% à 1,945 milliard d’euros alors que son expansion géographique se poursuit. Mais sa perte d’exploitation se creuse : 184,5 millions d’euros contre 165,1 millions en 2014, à en croire un document financier transmis par la holding Spotify Technology S.A. aux autorités du Luxembourg (siège social de Spotify) et révélé par Reuters.

Cela n’empêche pas Spotify de poursuivre ses opérations de croissance externe. Sur le premier semestre 2016, trois start-up ont intégrée la société Internet dirigée par Daniel Ek : CrowdAlbum (agrégation de photos et de vidéos de concerts publiées par les fans sur les réseaux sociaux), Cord Project (envoi de « micro-messages vocaux ») et Soundwave (réseau social de découverte musicale). On évoque même une prochaine introduction en Bourse en raison du recrutement d’un analyste financiers en charge des relations avec les investisseurs.

Spotify compte également valoriser les données qui découlent des habitudes d’écoute de ses plus de 100 millions d’utilisateurs. Cette base d’utilisateurs pourrait aussi être élargie grâce au compte Famille proposé à 14,99 euros par mois depuis le mois dernier.

Les perspectives sont donc réelles pour Spotify, même s’il faudra probablement s’extirper d’un modèle économique avec lequel plus de 80% des revenus sont reversés aux artistes et labels de musique.

Mais la bataille ne fait que commencer. Amazon prépare son propre service de streaming standalone. Apple poursuit sa percée avec Apple Music avec une version améliorée escomptée sous iOS 10. Sans compter sur la puissance de Google à travers YouTube qui a monté une offre premium qui doit encore montrer sa pertinence.

Dans la liste des challengers, on ne va oublier Deezer qui doit trouver ses marques dans cette bataille de géants du streaming après avoir renoncé à son introduction en Bourse en fin d’année dernière (et qui s’est re-financé depuis).

(Crédit photo : endermasali, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur