Mutualisation de la fibre optique à domicile : illustration d’un couac à Paris

Mobilité

Alors que l’Arcep incite à la mutualisation des infrastructures de raccordement FTTH, un immeuble parisien se voit raccordé par deux opérateurs différents… Enquête.

La guerre de déploiement de la fibre optique tourne parfois à la précipitation. Le raccordement en fibre à domicile (Fiber to The Home ou FTTH en anglais) d’un immeuble située dans la rue Balard dans le 15ème arrondissement à Paris provoque des remous.

Fin novembre, Neuf Cegetel a décidé de s’y installer pour conquérir de nouveaux abonnés très haut débit alors que Citéfibre, un opérateur alternatif très haut débit acquis par Iliad/Free en octobre 2006, avait déjà pris position depuis plusieurs mois dans ce même bâtiment. A bout du compte, l’immeuble s’est retrouvé avec deux infrastructures de raccordement distinctes. “Mettre deux opérateurs fibres dans un immeuble, c’est quand même énorme”, commente un internaute inscrit sur un forum orienté très haut débit qui a signalé en premier cette anomalie de déploiement.

Contactés par Vnunet.fr, les deux opérateurs concernés n’ont pas répondu à nos demandes de précision concernant ce mic-mac de déploiement. Mais cette pratique va à l’encontre des recommandations de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) ou des associations de défense des consommateurs comme UFC Que-Choisir à propos de la mutualisation de la partie terminale des réseaux de fibre.

Egalement contactée, Gabrielle Gauthey, membre du collège de l’Arcep, n’a pas souhaité commenter le cas particulier de cette immeuble. En revanche, elle est revenue sur le problème global de la mutualisation des canaux de déploiement FTTH. “Nous considérons qu’à ce stade les opérateurs n’ont pas prouvé qu’il y avait mutualisation effective.”

Mutualiser les installations : un passage nécessaire

Quelle est la position des syndics en tant que mandataire du syndicat des copropriétaires ? Dans la réponse à la consultation publique lancée par l’Arcep sur le sujet en juillet, la Régie immobilière de la ville de Paris, qui gère l’immeuble de la rue Balard concerné, considérait que “la mutualisation du réseau interne doit avoir pour effet en plus de la désaturation des gaines techniques, la limitation des interventions dans nos immeubles”. Elle précisait dans ce document que “nous privilégierons la solution de mutualisation dans le NRO (Noeud de Raccordement Optique) de l’opérateur plutôt qu’en pied de colonne”.

En clair, le primo-accédant devra louer son infrastructure à ses concurrents pour que ces derniers n’aient pas à effectuer de nouveaux travaux au sein des immeubles, notamment dans les parties communes, pour raccorder les abonnés.

Compte tenu des coûts de mise en service de ces nouveaux réseaux, les opérateurs vont inévitablement devoir s’entendre pour mutualiser leur installations.

Mauvais souvenir du câble

Selon de récentes déclarations d’Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé du commerce et des entreprises, une intervention du législateur pourrait accélérer ces différents points courant 2008. Notamment en imposant aux fournisseurs d’accès Internet de garantir un accès équitable à leur infrastructures très haut débit par le biais d’offres de gros. Un dispositif censé favoriser une saine concurrence.

“Beaucoup de syndics ont gardé un mauvais souvenir du câble et nous devrons les rassurer en les assurant de l’effectivité de la mutualisation des réseaux et en leur proposant des conventions types pour que leur relation avec les différents opérateurs puisse être la plus transparente possible”, précise Gabrielle Gauthey.

La représentante de l’Arcep ne voit cependant pas de raison d’interdire la mise en place de plusieurs installations dans les copropriétés si de tels choix sont souhaités par les gestionnaires de bâtiments. Le flou qui entoure le déploiement de ces nouveaux réseaux devrait donc peu à peu s’amoindrir dans les mois à venir…

A lire également en prolongement de l’article : UFC-Que Choisir : “Les FAI ne peuvent gérer seuls la mutualisation des réseaux FTTH”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur