MVNO : Carrefour débarque sur le marché de la téléphonie mobile

Mobilité

Sous la marque Carrefour mobile, le distributeur lancera ses offres de
téléphonie en novembre prochain. Et se place en concurrent direct de Auchan.

La vague d’arrivée de nouveaux opérateurs mobiles virtuels (MVNO) sur le marché de la téléphonie poursuit sa course en France. Carrefour va lancer, le 8 novembre 2006, ses offres de téléphonie mobile. Le distributeur s’appuiera sur son réseau de 218 supermarchés sur le territoire pour commercialiser ce nouveau service.

Carrefour exploitera le réseau d’Orange pour opérer son offre de mobilité. L’initiative de Carrefour succède à celle d’Auchan qui a lancé ses premières solutions de téléphonie mobile le 16 octobre dernier sur le réseau de SFR (voir édition du 11 octobre 2006).

Trois packs seront proposés sous la marque Carrefour Mobile : un Sagem My 100x à 49 euros, un Motorola C149 à 69 euros et un Samsung X150 pour 89 euros. Un kit de démarrage, permettant d’ouvrir une ligne sur simple appel et contenant une carte SIM et un crédit de communications de 4 euros, sera disponible en accès libre pour 15 euros. Pour le moment, seuls les formules prépayées sont envisagées avec cinq cartes allant de 4 à 32 euros (pour des validités s’étendant de 15 jours à 4 mois selon le montant de la recharge). Le prix des communication est lui de 0,39 euro la minute. Soit 1 centime d’euro moins cher que l’offre d’Auchan (mais le tarif s’applique également sur les communications vers l’étranger, ce qui restera à vérifier du côté de Carrefour). Les SMS sont eux facturés 0,10 euro.

La France succède ainsi à la Belgique où la chaîne d’hypermarché déploie ses offres mobiles depuis février 2006. D’autres territoires européens devraient suivre prochainement a indiqué Bruno Cabasso, directeur du commerce en ligne et des nouveaux services. Carrefour revendique la première place de distributeur de téléphonie mobile (tous opérateurs confondus) avec 8 % du marché. Le dirigeant compte sur le million de clients qui transitent quotidiennement par les magasins du groupe pour optimiser les coûts d’acquisition des futurs abonnés à son offre mobile. “Aujourd’hui, 4 français sur 10 souscrivent une offre MVNO ou licence de marque”, estime-t-il, sur un marché global en croissance de 6 % par an.

Près d’une quinzaine de MVNO opèrent déjà en France. Avec 693 800 clients au 30 juin 2006 (selon l’Arcep), les opérateurs mobiles virtuels représentent moins de 1,5 % du marché de la téléphonie mobile. Tele2 Mobile revendique la première place de ce marché encore restreint avec 45 % des parts et 190 000 abonnés (fin 2005). La concurrence y est donc vive. L’arrivée des acteurs de la grande distribution sur le marché de la téléphonie mobile bousculera-t-elle la situation actuelle?

(Article modifié le 23 octobre 2006 à 16h40.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur