MWC’11 : Eric Schmidt pousse Nokia à choisir Android

CloudMobilitéOS mobiles

Eric Schmidt, futur ex-P-DG de Google, a profité de son passe au MWC à Barcelone pour se féliciter du beau parcours de l’OS Android et pour déplorer le partenariat Nokia-Microsoft.

Eric Schmidt, bientôt ex-P-DG de Google, est venu faire un dernier tour de piste au Mobile World Congress de Barcelone, et en a profité pour dévoiler quelques chiffres-clés sur l’écosystème Android, en pleine ascension.

Selon lui, quelques 350 000 terminaux mobiles tournant sous Android sont activés chaque jour, permettant notamment d’accéder à la plate-forme maison Android Market, riche de plus de 150 000 applications, contre plus de 300 000 pour son concurrent direct, l’App Store d’Apple.

Les fabricants, quant à eux, n’ont pas manqué le coche. Eric Schmidt a ainsi souligné que 27 constructeurs ont fait le choix de distribuer 170 smartphones et tablettes équipés d’Android.

La prochaine version d’Android devrait être à la fois conçue pour les smartphones et les tablettes, a précisé le CEO de Google. Cette nouvelle mouture devrait être baptisée Android Icecream, et peut-être voir le jour dans six mois.

Concernant la nouvelle alliance stratégique établie entre Nokia et Microsoft, et qui fait couler beaucoup d’encre sur l’avenir du constructeur finlandais, le patron de Google explique qu’il regrette ce rapprochement et qu’il ne désespère pas de prendre la place de Microsoft pour monter un partenariat autour d’Android avec Nokia, rapporte EWeekEurope.co.uk.

« Nous aimerions que Nokia adopte Android dans un futur proche. Notre offre reste ouverte. Nous allons certainement retenter le coup », a souligné Eric Schmidt.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur