MWC 2012 : Asus PadFone ou l’hybride puissance 3

MobilitéTablettes
Asus PadFone tablette hybride

Asus matérialise le PadFone, un drôle de concept “3-en-1” qui confère à un smartphone conventionnel les fonctionnalités d’un netbook et d’une tablette tactile.

Aboutissement d’un intrigant concept instigué de longue date, le PadFone n’est, dans l’absolu, ni une tablette à part entière, ni même un smartphone.

Asus lui a conféré une hybridité telle qu’il en découle une multiplicité d’usages empreints d’ambivalence.

Oeuvre du même constructeur, l’ardoise EeePad Transformer, première du nom, avait touché, du bout de son clavier amovible, à ce même objectif d’union des forces diversifiant d’autant les champs d’action du terminal qui en résultait.

La base du produit Padfone n’est autre qu’un téléphone Android de 4,3 pouces, muni d’un écran qHD en 960 x 540 pixels avec protection Gorilla Glass et doté d’un processeur Qualcomm Snapdragon S4 MSM8260A (double coeur Cortex A15 à 1,5 GHz par ARM) allié à 1 Go de RAM et 16 à 64 Go de stockage.

Ce n’est qu’une fois inséré dans son dock attitré (la dénommée PadStation) que l’ensemble, 129 grammes au compteur, adopte les airs d’une tablette tactile conventionnelle, en l’occurrence de 10,1 pouces, pour une résolution en 1280 x 800 et près d’un kilogramme sur la balance.

L’âme d’un smartphone fait alors corps avec un châssis inerte, qui n’améliore toutefois guère que son agrément, aux dépens d’une connectivité somme toute restreinte.

Tout au plus la webcam frontale atteint-elle 1,3 mégapixels, quand une sortie micro-HDMI couplé à une port micro-USB s’adjoint à une prise jack 2-en-1.

Les interfaces sans fil sont directement héritées du PadFone, en l’occurrence du Bluetooth 4.0, une antenne Wi-Fi (802.11n) et la 3G (HSPA+) à 21 Mbit/s (débit à 42 Mbits/s en option).

Ultime plus-value, la connexion à un clavier optionnel fait du PadFone un ordinateur portable. Un accumulateur à 6600 mAh complémente ainsi la batterie de 1520 mAh implémentée en standard.

Asus n’a pas communiqué de disponibilité pour son produit. Tout porte néanmoins à escompter un avènement imminent, au cours du printemps, saison privilégiée du gros des constructeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur