MWC 2012 : HTC One ou le grand pardon des smartphones ?

Mobilité
HTC One martphone

A l’appui des trois smartphones X, S et V réunis sous l’égide de la gamme One, HTC recentre sur le multimédia une stratégie mobile trop évasive qui lui a valu une décevante fin d’exercice 2011.

Sous la bannière d’une gamme One aux airs de grand pardon, l’union fait la force pour HTC.

Le fabricant taïwanais recentre sa stratégie mobile sur l’image et le son, à contre-courant d’un écueil dans lequel s’enfoncent irrésistiblement, depuis plusieurs mois, ses smartphones.

Présent comme de coutume dans les rangs du Mobile World Congress, le groupe taïwanais matérialise son entreprise expiatoire avec trois produits sobrement affublés de dénominations alphabétiques. En l’occurrence, les S, V et X.

Mis à disposition du grand public au cours du deuxième trimestre dans quelque 140 pays, ces terminaux embarqueront en standard Android Ice Cream Sandwich, doublé d’une surcouche Sensation 4.

Il en découlera “une expérience photographique et musicale […] inédite sur un smartphone“, selon Peter Chou, dirigeant de HTC, interrogé par Silicon.fr, présent sur place.

Effectivement, l’accent est mis sur ce capteur dorsal à 8 mégapixels, habilité à déclencher tous les 7 dixièmes de seconde et à faire le point en 0,2s, le tout à une ouverture de f/2.0, ponctué d’un éventuel téléversement instantané vers un compte Dropbox (25 Go offerts).

Le rendu sonore bénéficie des corrections algorithmiques de la technologie Beats by Dr. Dre, dont HTC a récemment racheté les droits d’exploitation.

Pour adresser l’ensemble des segments de marché, cette stratégie innovante en matière de multimédia s’adjoint à une segmentation du catalogue, entre des terminaux qui à eux trois sont susceptibles de réunir sous leur aile un vaste public.

Eclaireur d’entrée de gamme, le One V se cantonne ainsi à un écran de 3,7 pouces couplé à un processeur cadencé à 1 GHz ; le One S, 4,3 pouces au compteur, passe au double coeur avec un Snapdragon S4 (par Qualcomm) ; aux sommets, le One X dispose d’un Tegra3 quadri-core à 1,5 GHz (par Nvidia).

Dans un souci d’adéquation vis-à-vis des contrées LTE (4G), un simple Snapdragon S4 équipera certains exemplaires de ce dernier modèle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur