MWC 2013 : Asus encense la bivalence du FonePad

Mobilité
Asus FonePad MWC 2013

Pensé pour redéfinir l’expérience des communications unifiées à mi-chemin entre smartphone et tablette, l’Asus FonePad se signale dans les rangs du Mobile World Congress.

Pour redéfinir l’expérience des communications unifiées, Asus la déporte sur un produit nomade doté d’un écran de 7 pouces, à mi-chemin entre un smartphone et une tablette.

La réflexion du constructeur high-tech taïwanais se matérialise en l’objet du FonePad.

Avènement remarqué, dans les rangs du Mobile World Congress, pour ce produit hybride qui concrétise l’alliance encore peu commune du système d’exploitation Android et de l’architecture microprocesseur x86.

De par son gabarit et ses fonctionnalités, le FonePad répond à la définition du tabphone. S’il s’accommode idéalement de la navigation Internet, l’un de ses atouts revendiqués reste la possibilité de passer des appels voix et vidéo sur les réseaux mobiles.

C’est dans cette logique qu’Asus y implémente un modem 3G (HSPA+ à 21 Mbit/s), un microphone à suppression d’écho acoustique et une caméra de 1,2 mégapixel (ainsi qu’un APN de 3 mégapixels sur certains modèles).

S’il semble peu pertinent de porter directement le combiné à l’oreille (il pèse 340 grammes pour plus d’un centimètre d’épaisseur), l’utiliser avec un dispositif Bluetooth prend tout son sens.

L’utilisateur peut alors entretenir une conversation tout en profitant de la surface d’affichage, avec une résolution de 1280 x 800 points et les angles de vision larges de l’IPS (178 degrés à l’horizontale).

Pour rester productif tout en communiquant, Asus couple à Android une surcouche Floating App qui simplifie l’exercice du multitâche.

Le FonePad se révèle un côté plus collaboratif encore avec un outil bureautique compatible Microsoft Office et l’application SuperNote pour la prise de notes.

A l’intérieur, le cocktail est inhabituel : Android 4.1 “Jelly Bean” côtoie un processeur Intel Atom Z2420 (nom de code “Lexington”), un monocoeur (2 threads) à 1,2 GHz.

S’y adjoignent 8 ou 16 Go de mémoire interne, extensibles de 32 Go via une carte microSDHC et de 5 Go supplémentaires dans le “cloud” d’Asus, sans limite de durée.

Le FonePad, dans sa version de base, investira la France courant mars, pour 219 euros TTC. Sa housse dédiée s’affichera à 19,99 euros TTC.

Asus FonePad

Image 3 of 4

Des versions sans APN
Certaines versions n'embarqueront pas de capteur photo ; juste la caméra frontale de 1,2 mégapixel.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : qu’avez-vous du Consumer Electronics Show ?

Crédit photos : Asus


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur