MWC 2013 : Nokia réoganise la troupe Lumia

MobilitéOS mobiles
Nokia Lumia 720 Windows Phone

Sous la bannière de Windows Phone 8, Nokia enrichit son catalogue de smartphones avec les Lumia 520 et 720, positionnés en entrée et milieu de gamme.

Pour imposer l’étendue de son catalogue dans l’immensité du marché des smartphones, Nokia diversifie les horizons de sa gamme Lumia, avec deux modèles 520 et 720 officialisés en préambule au Mobile World Congress.

Le fabricant télécoms finlandais accentue plus précisément sa force de frappe en entrée et milieu de gamme, sur un marché des Windows Phones qu’il capte aux trois quarts (14,3 millions de terminaux vendus sur l’année 2012).

En global sur le segment des smartphones, c’est une volumétrie sans comparaison avec celles d’Apple (135 millions d’exemplaires pour l’iPhone) et Samsung (215 millions d’unités).

Pour autant, Nokia renouvelle sa confiance vis-à-vis de Microsoft et capitalise sur le regain d’intérêt enregistré lors des fêtes de fin d’année, le Lumia 920 s’étant “mieux vendu que l’iPhone 5” pendant plusieurs semaines.

Annoncé à 139 euros HT avec une première disponibilité en mars à Hong Kong et au Vietnam, le Lumia 520 mènera l’offensive sur marchés émergents, mais aussi auprès des néo-adoptants et des consommateurs au budget limité.

Décliné en jaune, rouge, bleu cyan et blanc, il embarque un écran IPS de 4 pouces (800 x 480 points, soit 235 ppp) doté d’une technologie Super Sensitive Touch qui permet l’utilisation avec des gants ou le bout des ongles.

Son processeur Snapdragon S4 (bicoeur à 1 GHz) s’allie à 512 Mo de RAM et 8 Go de mémoire interne, capacité extensible via une carte microSDXC… et le cloud, avec le SkyDrive de Microsoft généreusement mis en avant.

Dans un facteur de forme monocorps (9h30 d’autonomie en appel 3G pour la batterie non amovible), le Lumia 520 affiche 124 grammes au compteur, pour 1 cm d’épaisseur.

L’un de ses faire-valoir reste l’écosystème logiciel lié à ses produits : Cinémagraphe, Photo Intelligente, Music(+) et Mix Radio pour le multimédia ; Drive, Maps et Transport pour la navigation…

Les fonctionnalités de Windows Phone 8 dédiées à la sécurité des terminaux mobiles sont implémentées : localisation et verrouillage – ou effacement – à distance, vérification de conformité, chiffrement des données.

Mais le coeur de cible reste le grand public. Témoin le soin particulier apporté à l’optique de 5 mégapixels (ouverture f/2.4, macro à 10 cm, longueur focale 28 mm), à laquelle un flash fait toutefois défaut.

Pas non plus de NFC au rendez-vous, ni de 4G LTE. La connectivité sans inclut cependant le Wi-Fi 802.11n, le Bluetooth 3.0 et la 3G HSDPA à 21 Mbit/s.

Ce socle technologie reste d’actualité sur le Lumia 720 (249 euros HT en mars), qui reprend quelques attributs du Lumia 920, comme la recharge par induction et l’ultra-haute luminosité pour accentuer la lisibilité de l’écran de 4,3 pouces (800 x 480 points, soit 217 ppp).

Certains éléments montent en gamme, comme la batterie de 2000 mAh (13h30 d’autonomie), le NFC de série et l’APN de 6,7 mégapixels (f/1.9, focale 26 mm, ISO 800, flash LED portée 1 mètre).

L’expérience s’articule toujours autour d’un processeur Snapdragon S4 à 1 GHz, de 512 Mo de RAM et de 8 Go pour le stockage.

Nokia Lumia 520 et 720

Image 1 of 6

Mille couleurs pour le Lumia 520
Nokia joue comme à son habitude sur une effusion de couleurs : jaune, bleu, rouge et blanc.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?

Crédit photos : Nokia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur