MWC 2014 : la 4G s’illustre chez Huawei

4GMobilitéTablettes
huawei-mobile-world-congress-4g

Tendance majeure du Mobile World Congress 2014, la 4G est un dénominateur commun à tous les produits dévoilés par Huawei : un smartphone, une tablette, un routeur mobile et un tabphone… auxquels s’ajoute un bracelet connecté.

Troisième fabricant mondial de smartphones avec environ 50 millions d’unités vendues en 2013 selon les estimations de Gartner, IDC et Strategy Analytics, Huawei est entré dans une nouvelle dimension.

A l’occasion du Mobile World Congress 2014, qui se tient actuellement à Barcelone, le groupe high-tech chinois confirme sa montée en puissance. Historiquement axée sur la marque blanche, sa stratégie évolue pour toucher au haut de gamme, avec un positionnement tarifaire agressif et un point d’ancrage : la 4G.

Cette connectivité très haut débit sera l’un des principaux arguments du smartphone Ascend G6, annoncé à 249 euros TTC pour le moins d’avril. Ce 4,5 pouces (960 x 540 pixels, soit 245 ppp) se distingue par sa relative finesse – 7,9 mm – et sa caméra frontale de 5 mégapixels conçue pour faciliter les prises de vue en autoportrait (ou “selfie”), avec d’ailleurs une commande vocale dédiée. Outre la compatibilité LTE catégorie 4 (150 Mbit/s), Huawei met en avant un processeur quadricoeur à 1,2 GHz, un appareil photo de 8 mégapixels et une batterie de 2000 mAh. On reste, en revanche, sur de l’Android 4.2 “Jelly Bean”, sans promesse de mise à jour.

La 4G est également au coeur de l’offre Mediapad M1, du nom de cette tablette de 8 pouces (1280 x 800 pixels) sous Android 4.2.2, avec processeur quadricoeur à 1,6 GHz, capteur de 5 mégapixels et batterie de 4800 mAh. Un produit positionné sur le créneau des Galaxy Tab de Samsung et des Nexus commercialisées sous la marque Google.

A mi-chemin entre smartphone et tablette, Huawei annonce, pour 399 euros, un autre représentant dans la série Mediapad : le X1. Il s’agit d’un tabphone (ou “phablette”) distingué par son écran IPS de 7 pouces en Full HD (323 ppp), son processeur HiSilicon Kirin 910 (quatre coeurs de 1,6 à 1,8 GHz) et sa solution graphique Mali 450. Livré sous Android 4.4 “KitKat” avec 16 Go de mémoire interne et un appareil photo de 13 mégapixels, le tout est mû par une batterie de 5000 mAh qui a la particularité de supporter la “charge inversée” (elle peut donc faire office de source d’alimentation).

huawei-mediapad-x1

Huawei poursuit également l’offensive dans les routeurs mobiles. Son catalogue s’étoffe avec le modèle E5786, qui prend en charge la connectivité LTE catégorie 6 (300 Mbit/s), avec une batterie de 3000 mAh dont l’autonomie est annoncée à 10 heures. Le principe est toujours le même : on y insère une carte SIM donnant accès à un forfait data et l’on redistribue la connexion en Wi-Fi (802.11a/b/g/n/ac) à un maximum de 10 appareils.

Huawei se lance également dans les bracelets connectés avec la référence Talk-Band B1 (99 euros), qui, comme son nom l’indique, permet de réceptionner des appels. Fait de plastique et doté d’un écran OLED de 1,4 pouce, il peut également faire office de traqueur d’activité. Compatible NFC pour un poids de 26 g et une autonomie annoncée à 6 jours, il intègre un module amovible utilisable en tant qu’oreillette Bluetooth.

huawei-talk-band

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les matériaux qui composent les produits high-tech ?

Crédit photos : Huawei


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur