MWC 2015 : l’heure tourne pour les montres connectées

Mobilité
mwc-2015-montres-connectees

Tour d’horizon des montres et bracelets connectés présentés au Mobile World Congress 2015, en attendant la sortie de l’Apple Watch (galerie photos).

Le Mobile World Congress 2015, qui se tient actuellement à Barcelone, sera sans doute le dernier rendez-vous majeur pour les fabricants de montres connectées avant le démarrage commercial de l’Apple Watch.

La firme de Cupertino est pressentie pour lancer l’offensive au mois d’avril. Elle devrait fournir davantage de détails dans le cadre d’un événement presse programmé le 9 mars prochain. En attendant, la concurrence s’organise et certains n’hésitent pas à aller voir plus loin que la plate-forme de référence, en l’occurrence Android Wear.

Illustration avec LG, dont la Watch Urbane LTE – déjà présentée à la mi-février – embarque un système propriétaire basé sur webOS. Ce qui lui permet de supporter la connectivité 4G et le NFC (“Near-Field Communication”), deux technologies qu’Android Wear ne prend pas encore en charge.

Capable d’exploiter les réseaux cellulaires, cette smartwatch s’ouvre à de nombreux usages au-delà d’un simple “second écran” orienté sur les notifications en provenance d’un smartphone. LG évoque la prise en charge des appels et de la messagerie instantanée en association avec une oreillette Bluetooth, mais mentionne aussi des “fonctionnalités avancées” grâce aux différents capteurs électromagnétiques intégrés (gyroscope, accéléromètre, rythme cardiaque).

Sous le capot, on retrouve un processeur Qualcomm Snapdragon 400 monocoeur à 1,2 GHz, 1 Go de mémoire vive et 4 Go pour le stockage, ainsi que le Wi-Fi 802.11n doublé du Bluetooth 4.0 “Low Energy”. Le cadran circulaire de 1,3 pouces affiche 320 x 320 pixels, soit 245 ppp.

Il existe une version Watch Urbane sans connectivité LTE et sous Android Wear. eXpansys l’affiche déjà à 349,99 euros TTC. En centrant son approche sur non pas un, mais deux produits, LG teste le marché sous plusieurs angles. Le groupe high-tech sud-coréen reconnaît avancer à tâtons, sachant qu’il s’est vendu, d’après le cabinet Canalys, moins d’un million d’appareils sous Android Wear en 2014.

Un nouvel entrant

Si LG n’en est plus à sa première montre connectée (il y a eu la G Watch, puis la G Watch R), Huawei est le bizut du Mobile World Congress 2015. L’industriel chinois mise gros sur l’esthétique avec sa Huawei Watch, pourvue d’un écran circulaire de 1,4 pouces (400 x 400 pixels, soit 286 ppp) avec cadre métallique et verre ultra-résistant en cristal de saphir. Le tout en finition grise, dorée ou noire avec un bracelet en acier, cuir ou plastique.

La puce utilisée semble être la même que sur la LG Watch Urbane, avec également 4 Go de mémoire interne… mais deux fois moins de RAM (512 Mo). On retrouve également une batterie de capteurs électromagnétiques. Huawei table sur une première vague de commercialisation dans 20 pays à partir du mois de juin, sans tarif annoncé pour le moment.

Le groupe chinois en profite pour lancer une deuxième version de son bracelet connecté, baptisée TalkBand B2. D’une génération à l’autre, le produit est plus fin (de 14 mm, on passe à 11,5 mm) et propose un choix plus large de bracelets (caoutchouc ou imitation cuir). Mais le fonctionnement de base est reconduit : l’électronique se trouve dans une oreillette qui se clipse à la partie bracelet.

Cette oreillette dispose de deux microphones. Elle peut être connectée à deux téléphones simultanément et en afficher les notifications sur son écran tactile. Le ticket d’entrée est fixé à 169 euros TTC (ou 199 euros avec le bracelet cuir) en finition noire, argentée ou dorée pour le mois d’avril. Huawei annonce une autonomie de 6 heures en conversation, 5 jours en suivi d’activité et 12 jours en veille.

Acer renouvelle lui aussi son offre de bracelets connectés avec une nouvelle version de son produit phare, baptisée Liquid Leap Plus. Ses principaux atouts : le prix (79 euros TTC en avril), sa compatibilité (iOS, Android, Windows Phone) et les nouvelles fonctionnalités associées à son écran OLED (affichage de notifications, pilotage de musique).

Crédits photos : Acer, Huawei & LG


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur