MWC : Google joue la carte de la séduction avec Android

CloudMobilitéOS mobiles

Eric Schmidt, P-DG de Google, a parlé de “convergence” entre le Web et la téléphonie. Il confirme la montée en puissance de l’écosystème Android.

Avec la récente sortie du Nexus One (Google Phone) et l’essor de la communauté de son OS mobile Android, Google se montre résolument offensif mais veut éviter de se montrer hégémonique au Mobile World Congress de Barcelone.

Pour ce premier véritable discours dans le cadre du MWC, Eric Schmidt, P-DG de Google, évoque la convergence : puissance du hardware des terminaux mobiles, services multimédia attractifs, développement des réseaux mobiles à très haut débit (4G).  “C’est comme de la magie”, s’exclame-t-il.

A l’occasion de son keynote, Google a présenté une fonction permettant d’effectuer des traductions multi-lingues à partir d’un texte inclus sur une photo prise avec un smartphone (pratique pour les menus de restaurant en cas de déplacement à l’étranger).

Dans le domaine des technologies de reconnaissance vocale, le groupe Internet a également annoncé que la langue allemande sera désormais supportée dans ces outils.

TechCrunch a noté un élément intéressant dans la présentation d’Eric Schmidt : Google et ses partenaires hardware dans le monde des télécoms (Sony Ericsson, Motorola, Samsung, HTC…) embarquent cet OS mobile dans 60 000 nouveaux smartphones chaque jour. Ce qui correspond pas forcément au volume de vente de smartphones sous Android.

A ce rythme, on peut donc s’attendre à la livraison de 5,4 millions de téléphones mobiles intelligents chaque trimestre. Sur l’année 2010, cela représenterait un volume de presque 22 millions de terminaux mis sur le marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur