MWC : Yahoo de retour dans la course ?

MarketingPublicité
flurry by yahoo

Yahoo a profité du Mobile World Congress, organisé comme chaque année à Barcelone, pour fêter ses 20 ans et afficher ses ambitions dans la mobilité, nouvelle frontière pour les géants du web.

Yahoo a profité du Mobile World Congress, organisé comme chaque année à Barcelone, pour fêter ses 20 ans et afficher ses ambitions dans la mobilité, nouvelle frontière pour les géants du web.

Depuis le rachat de Tumblr, Yahoo dispose d’une audience globale d’un milliard de visiteurs uniques par mois dont près de 600 millions se connectent depuis un terminal mobile, ce qui place le groupe internet au 3e rang mondial derrière Google et Facebook.

En 1995, Jerry Yang et David Filo ont crée un guide pour le world wide web. Aujourd’hui, Yahoo est plus que jamais la porte d’entrée sur le monde digital avec ses outils de recherche, de communication, ses contenus exclusifs et ses réseaux sociaux” explique Robert Bridge, directeur marketing de Yahoo Europe.

Même si la société reconnaît avoir connu “des hauts et des bas”, notamment au cours de l’année 2012 où quatre directeurs généraux se sont succédé à la tête du groupe, Yahoo estime désormais être de “retour dans la course”, notamment grâce à des acquisitions ciblées, pilotées par Marissa Meyer, la nouvelle directrice générale du groupe, telles que Brightroll (publicité vidéo), Tumblr (réseau social) ou désormais Flurry.

Lors de ce Mobile World Congress, Yahoo est d’ailleurs reparti à la conquête des développeurs avec une suite d’outils marketing. Surfant sur le succès de Flurry, un outil d’analyse adopté par plus de 200 000 développeurs dans plus de 600 000 applications, Yahoo propose également depuis peu des outils de monétisation d’audience (search, native, vidéo) mais également – et c’est une première- un service de téléchargement facturé à l’installation (CPI).

Face à des concurrents tels que Google, Facebook ou Twitter, également très actifs dans la monétisation du mobile, Yahoo mise sur sa capacité à nouer des partenariats avec AT&T dans la messagerie, Microsoft, dans la publicité ou Mozilla, dans les navigateurs web ou les systèmes d’exploitation, pour compenser son retard.

Pionnier du search, des liens sponsorisés (overture), de la vidéo (broadcast.com) ou encore des réseaux sociaux (geocities), Yahoo peinait à conserver son rang ces dernières années. Mais la nouvelle stratégie de Marissa Meyer semble progressivement porter ses fruits même si de nombreux analystes attendent encore des opérations stratégiques plus structurante de la part du groupe.

Yahoo dispose en effet d’un trésor de guerre de plusieurs milliards de dollars, issus de l’introduction en bourse d’Alibaba.com, et qu’il devrait utiliser pour poursuivre ses acquisitions, en particulier dans le mobile, afin de confirmer ses nouvelles ambitions.

 Retrouvez l’interview de Richard Firminger sur Yahoo et Flurry (en anglais)

Richard Firminger : “With Flurry, Yahoo is a mobile first company”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur