MXP4 Interactive Music lève 5 millions d’euros

Cloud

MXP4, une mystérieuse jeune pousse parisienne aurait inventé une nouvelle
façon de créer et d’écouter de la musique.

“Avant cet été, nous disposerons d’un site Internet qui permettra au grand public de comprendre comment fonctionne notre technologie et de s’amuser avec, promet Sylvain Huet, co-fondateur de MXP4 Interactive Music. Mais pour l’instant, nous ne pouvons rien montrer.” Seuls quelques happy few ? artistes et amis des créateurs ? ont pu découvrir “ce format révolutionnaire de musique interactive donnant aux artistes un nouvel espace sécurisé de création et aux auditeurs un plaisir d’écoute inédit”, que nous font miroiter Sylvain Huet et ses deux complices, Philippe Ulrich et Gilles Babinet.

Parmi les heureux élus qui ont déjà vu la “chose”, Alain Rodermann, associé chez Sofinnova, et Eric Huet (aucun lien de famille avec Sylvain Huet), general partner chez Ventech, les deux fonds d’investissement qui viennent d’apporter 5 millions d’euros à MXP4. “Voici des années que je suis l’innovation dans la musique, rappelle Alain Rodermann. D’habitude, ce que je vois, c’est une innovation dans la distribution ou la gestion des droits. Là, c’est un nouveau format de musique : vous n’entendez pas deux fois la même chose. La musique se construit au fur et à mesure de l’écoute. L’accueil des artistes et des maisons de disque pour cette technologie, qui préserve également leurs droits, est très favorable.”

Même enthousiasme chez Ventech. “MXP4 représente une vraie rupture, insiste Eric Huet. Cette technologie permet de s’approprier un morceau de musique et de l’écouter à sa convenance, selon ses états d’âme et cela d’une façon infinie?”

Vous savez comment la musique commence, mais vous ne savez pas comment elle va se dérouler

“Quand l’auteur va créer sa musique, il va imaginer des variations, des options que l’auditeur va pouvoir actionner, résume Sylvain Huet. Ces différentes versions ne sont pas préenregistrées. Elles sont activées au moment de l’écoute : vous savez comment la musique commence, mais vous ne savez pas comment elle va se dérouler. Vous vous retrouvez un peu dans les conditions d’un concert de jazz où l’improvisation est souvent la règle.”

Difficile d’en savoir plus, pour l’instant. “Nous devons faire très attention à ce que nous disons, car tous les brevets n’ont pas encore été déposés”, assure Alain Rodermann. En tout cas, depuis l’annonce de la levée de fonds, le buzz marche à fond autour de MXP4. Même si ce n’était pas voulu, ce coup financier est aussi, désormais, un coup marketing.

Il est vrai que les trois comparses sont des professionnels de la technologie, de la musique et des medias. Philippe Ulrich, 55 ans, par ailleurs auteur et écrivain, avait participé à l’aventure de Cryo (jeux vidéo) et a fondé le label musical indépendant Exxos qui a remis Henri Salvador au goût du jour. Sylvain Huet, 35 ans, polytechnicien, est également passé par Cryo. Enfin, Gilles Babinet, 39 ans, est un serial entrepreneur, qui a déjà contribué à la création de cinq sociétés, dont Musiwave et Eyeka.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur