My.MP3 se paie sa réouverture

Cloud

MP3.com a trouvé un accord avec la National music publishers’ association américaine. Pour 30 millions de dollars, le site pourra permettre à ses utilisateurs de stocker certains titres de leurs CD sur Internet. L’accord porte sur plus d’un million de morceaux.

Stocker ses CD sur Internet pour pouvoir les écouter depuis n’importe quel accès au réseau sera bientôt possible… et surtout légal. MP3.com annonce être parvenu à un accord avec la National music publishers’ association américaine (NMPA), organisation qui regroupe pas moins de 25 000 éditeurs de musique et les 150 000 auteurs dont ils représentent les intérêts. Au total, plus d’un million de titres seraient concernés. MP3.com aurait le droit d’autoriser leur stockage sur son service My.MP3. Ce dernier, fermé depuis les ennuis de MP3.com avec les Majors de l’industrie du disque, permet à ceux qui possèdent un CD de transférer leurs morceaux sur le site, pour ensuite pouvoir les écouter en streaming depuis n’importe quel machine connectée à Internet.

Un tel service a déclenché les foudres de l’industrie du disque, mais MP3.com est parvenu à des accords avec 4 des 5 Majors, Universal maintenant ses poursuites judiciaires contre la société (voir édition du 30 août 2000). Aux dernières nouvelles, MP3.com avait fait appel de la décision du tribunal américain qui le condamnait à verser 25 000 dollars par CD de Universal hébergé sur son site (voir édition du 8 septembre 2000). MP3.com avait à cette occasion assuré qu’il ouvrirait de nouveau My.MP3.com et peu de temps après, il lançait la “million e-mail march” incitant ses défenseurs à soutenir un projet de loi qui légaliserait le stockage et l’écoute en ligne des CD achetés dans le commerce.

Aujourd’hui, l’accord entre MP3.com et la NMPA doit encore être ratifié par les représentants des éditeurs. Dans sa forme actuelle, il s’étend sur 3 ans en prévoyant le reversement d’un quart de cent (moins de 2 centimes) chaque fois qu’une chanson est diffusée en streaming, et le paiement d’une taxe lors de l’ajout d’un nouveau titre sur My.MP3.

Pour en savoir plus  :

* MP3.com

* La NMPA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur