MySpace met la main sur le réseau social musical Imeem

Cloud

Pour rester dans la course, MySpace acquiert le réseau social musical américain Imeem, spécialisé dans l’écoute de musique en streaming, et qui était à la recherche d’un repreneur depuis plus d’un an.

Un peu écrasé par les assauts de Facebook et Twitter, MySpace est à la recherche d’un second souffle. Dans cette optique, la plate-forme de socialisation s’est emparée d’Imeem, un réseau communautaire musical américain proposant l’écoute de morceaux de musique en streaming.

Si le montant de la transaction n’a pas encore été communiqué, l’agence de presse Associated Press l’estime à moins d’un million de dollars.

Le rachat d’Imeem n’est pas la première opération de croissance externe de MySpace, qui avait mis la main cet été sur le réseau social iLike, une start-up dans la même veine qu’Imeem, qui offre l’écoute gratuite de musique en continu.

Fondé en 2003, Imeem revendique à ce jour 16 millions d’utilisateurs mensuels et se finance notamment grâce à la publicité tout en proposant une déclinaison de son service sur les mobiles, dont l’iPhone et les smartphones Google Nadroid.

A la recherche d’un repreneur depuis la fin 2008, Imeem avait réussi, pour consolider son activité, à opérer une levée de fonds en avril 2008 et une autre en mai 2009, de l’ordre de 6 millions de dollars.

Son point fort est de proposer une palette d’outils fournie aux internautes naviguant sur son service, que MySpace compte très vite intégrer pour les proposer à ses 130 millions d’utilisateurs.

Ainsi, Imeem, en plus de proposer l’écoute gratuite de titres musicaux en streaming, offre de visionner des clips et des vidéos, de créer des blogs, de recommander des morceaux selon ses goûts ou de partager des listes de lectures avec les autres membres du site.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur