MySQL AB dévoile une version haute disponibilité de sa base de données

Cloud

Une version de MySQL conçue pour les clusters de serveurs sera prochainement disponible. Pour autant, MySQL n’entend pas se mesurer aux bases de données propriétaires.

Comme prévu, le suédois MySQL AB, distributeur de la base de données homonyme, a présenté lors de la conférence utilisateurs qui se tient à Orlando une version préliminaire de MySQL Cluster. Il s’agit d’une version haute disponibilité de MySQL, conçue pour être déployée sur les clusters de serveurs fonctionnant sous Linux, Windows, Solaris – l’Unix de Sun Microsystems – ou encore Mac OS X. La version définitive est attendue pour le troisième trimestre 2004. Selon MySQL AB, MySQL Cluster permet d’atteindre un taux de disponibilité de 99,999 %. On doit cette amélioration à l’intégration d’un logiciel appelé NDB Cluster, développé par l’équipementier télécoms Ericsson et racheté par MySQL AB au mois d’octobre (voir édition du 15 décembre 2003).

A priori, MySQL est désormais apte à fonctionner avec les applications les plus critiques des entreprises. Pour autant, peut-elle se mesurer aux bases de données des éditeurs leaders comme IBM ou Oracle ? De l’aveu même du distributeur, tel n’est pas l’enjeu de MySQL Cluster. Selon lui, cette version a été développée à la demande des utilisateurs de MySQL qui s’en sont servis le plus souvent pour déployer des sites Web ou des intranets. Or ceux-ci ont pris de l’importance au fil du temps, ce qui rend nécessaire l’ajout de fonctions de clustering. MySQL Cluster sera distribuée sous licence GPL (gratuite) et commerciale (autour de 5 000 euros par processeur). Cette dernière autorise les utilisateurs à garder confidentielles les modifications du code source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur