Naissance d’un géant du conseil informatique

Cloud

Hier, Cap Gemini, 1ère entreprise européenne de services informatiques, a confirmé le rachat des activités de conseil du cabinet américain Ernst & Young. Une transaction d’importance qui consolidera la position de Cap Gemini sur le conseil à haute valeur ajoutée.

Annoncé depuis plusieurs mois par les dirigeants de Cap Gemini, le rapprochement des activités conseil d’Ernst & Young avec le groupe français est devenu réalité hier. La transaction est chiffrée à 11,5 milliards d’euros, dont une grande partie sera financée par une augmentation du capital de Cap Gemini. Pour le leader français des services informatiques, cette reprise de la branche conseil d’un des cinq plus gros cabinets d’audit au monde lui permet non seulement d’enrichir ses propres compétences dans le conseil mais aussi de mettre un pied dans le commerce électronique, où il accuse de sérieuses lacunes. La fusion des deux entités va former un groupe de 60 000 salariés de par le monde, présent sur les cinq continents et dont le chiffre d’affaires prévisionnel s’élève à 7,8 milliard d’euros (51 milliards de francs).Cette fusion permet aussi à Cap Gemini de rattraper son retard sur certains marchés comme l’Allemagne ou dans une moindre mesure les Etats Unis, où Ernst   Young est en revanche très bien implanté. Néanmoins cette reprise ne concerne que la moitié des activités du cabinet américain, ce dernier conservant tout ce qui se rapporte à l’audit financier et comptable, domaine qui n’intéressait pas du tout Cap Gemini. Le but de cette fusion est de fournir des services de conseils informatiques et en management pour aller concurrencer les gros du secteur, IBM en tête.Pour en savoir plus : * Le site de Cap Gemini* Le site d’Ernst & Young


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur