Naissance d’un supercâble transatlantique européen

Cloud

Les deux opérateurs Flag Telecom et GTS vont construire la première liaison térabits en fibre optique joignant Paris-Londres-New York.

Flag Telecom et Global Telesystems Group (TGS) vont réaliser une première mondiale en reliant l’Europe aux Etats-Unis à l’aide d’une liaison transatlantique en fibre optique au débit ébouriffant : jusqu’à 1,28 Térabits/s, capacité encore jamais atteinte sur de telles distances. Le nouveau réseau sous-marin de12500 kilomètres, baptisé Flag Atlantic-1, reliera New York, Londres et Paris. Une portion initiale du câble sera ouverte à 160 Gigabits/s l’année prochaine pour un coût d’un milliard de dollars (5,6 milliards de francs). La montée en puissance se fera par paliers de 160 Gbits/s à mesure que la demande augmentera. Flag Atlantic-1 se connectera au réseau qui relie sur 27000 km le Japon et le Royaume-Uni et au réseau européen Hermes, qu’utilisent la plupart des fournisseurs de services Internet. La commande du câble a été attribuée à Alcatel Submarine Networks, filiale du français Alcatel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur