Nanotechnologies : StoreDot boucle un tour de table de 42 millions de dollars

EntrepriseLevées de fonds
storedot

La jeune pousse israélienne StoreDot a levé 42 millions de dollars pour mettre sur pied la commercialisation de son prototype, capable de recharger un smartphone en 30 secondes.

La start-up israélienne StoreDot, spécialiste des nanotechnologies bio-organiques, a bouclé un tour de table de 42 millions de dollars auprès de « partenaires stratégiques ».

Fondé en 2012 par Doron Myersdorf, Simon Litsyn et Gil Rosenman, StoreDot s’est fait connaître en présentant, au printemps dernier, une batterie de smartphone à chargement ultra-rapide.

Ce prototype est ainsi capable de recharger un terminal mobile en seulement 30 secondes, grâce à l’intégration d’une nanostructure  composée de « boîtes quantiques », des cristaux de semi-conducteurs dotés de propriétés  proches de celles des atomes et élaborés à partir de peptides, ces chaînes d’acides aminés formant les protéines.

Ces « quantum dots » ou « boîtes quantiques » sont habituellement  synthétisés à partir de matières toxiques comme l’arsenic ou le cadmium. StoreDot se distingue en utilisant des molécules de peptide.

Cette jolie levée de fonds de 42 millions de dollars permettra à la jeune pousse de lancer la commercialisation de son prototype intégrable dans un smartphone, dont l’arrivée sur le marché est prévue au début de l’année 2017.

 

Quizz ITespresso.fr : Expert en connectique ?

 

Crédit image : baloon111 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur