Napster fait dans le stockage avec SimpleTech

Mobilité

Le réseau de partage de fichiers va proposer sa propre collection de matériels de stockage.

Tous les réseaux peer-to-peer (P2P) ne sont pas vus d’un mauvais oeil. Si l’australien Kazaa est désormais illégal dans son pays d’origine (voir édition du 5 septembre 2005), l’américain Napster continue d’innover dans le domaine du partage légal de fichiers musicaux, après avoir négocié le virage du modèle payant fin octobre 2003. Il complète aujourd’hui son offre, composée de plus de 1,5 million de titres, avec une gamme de matériels de stockage à ses couleurs, dont le lancement est programmé au cours du quatrième semestre 2005.

Napster proposera notamment des mémoires Flash et des disques durs externes fournis par SimpleTech, avec lequel il a signé un partenariat. Ses tarifs s’échelonneront entre 18 dollars pour une clé USB de 128 Mo et 159 dollars pour un disque dur externe de 160 Go. Pendant la période de lancement, il offrira également des titres à télécharger gratuitement et une plus longue période d’essai de son service par abonnement, pour tout achat d’un produit.

Développement des services mobiles

Le réseau P2P multiplie, par ailleurs, les partenariats avec les opérateurs mobiles et les constructeurs de téléphones pour rendre ses services mobiles, lancés en février dernier, accessibles à un nombre toujours plus grand d’utilisateurs. A ce jour, il a signé avec huit opérateurs, parmi lesquels Orange, Vodafone et Verizon, dans les trois pays où il est présent. Il s’est également associé à Ericsson, en juin dernier, pour intégrer ses services directement dans les téléphones du constructeur.

Dans le même temps, Napster poursuit son développement à l’international. Déjà présent aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, il se donne 12 mois pour ouvrir une filiale au Japon, où il a créé, début août dernier, une joint-venture avec Tower Records, l’un des principaux distributeurs de musique du pays. Quant au lancement de Napster France, il n’est toujours pas prévu à ce jour. Mais le nom de domaine Napster.fr est déjà déposé… Par la société Magazine Webradio.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur