Napster To Go : la musique au tarif forfaitaire

Cloud

Le nouveau service de Napster propose, pour un tarif forfaitaire, un nombre illimité de titres compatibles avec les baladeurs MP3.

Napster a dévoilé une version bêta de son prochain service de musique en ligne : Napster To Go (NTG). L’offre autorisera un nombre illimité de téléchargements issus du catalogue Napster et qui seront compatibles avec les baladeurs MP3, en plus des services actuels d’écoute en streaming et de téléchargement.

Pour le moment, l’accès à ce nouveau service s’effectue uniquement par un plug-in dédié au récent Windows Media Player 10 [mais l’offre reste pour l’heure indisponible en France, NdT]. Et seuls les possesseurs des nouveaux baladeurs numériques Portable Media Center de Samsung et Creative pourront transférer les chansons. La version finalisée de NTG, avec des fonctionnalités élargies et un plus grand nombre de baladeurs MP3 compatibles, sera commercialisée dans le courant de l’automne avec la version 3.0 du module client. On pourra y accéder à partir du lien proposé dans Windows Media Player 10 de Microsoft. La version bêta de NTG est proposée à 14,95 dollars par mois mais le prix final, en cours d’étude, ne sera annoncé qu’avec la version 3.0 de Napster.

Archivage numérique

Une étude publiée parallèlement révèle que les consommateurs britanniques sont de plus en plus sensibles aux avantages qu’apportent les nouvelles technologies numériques. Selon un sondage réalisé pour Packard Bell auprès de 1 016 utilisateurs, un tiers d’entre eux utilisent leur ordinateur pour écouter et télécharger de la musique tandis qu’un cinquième des sondés exploitent le PC pour regarder des DVD vidéo. Près de 64 % des 15-24 ans apprécient la possibilité d’archiver la musique numérique, contre à peine 13 % des plus de 55 ans.

L’accès haut débit est clairement identifié comme moteur du décollage de l’archivage numérique et du téléchargement de contenus de divertissement pour 46 % des internautes qui écoutent leur musique à partir du PC familial. “Les résultats de cette étude montrent que les loisirs numériques ne sont pas une mode passagère, avec le PC comme centre de stockage et de diffusion vers différents périphériques exploitables à l’intérieur du domicile comme à l’extérieur”, déclare Graham Hopper, directeur général de Packard Bell en Grande-Bretagne. “Avec l’intérêt grandissant pour les loisirs numériques et la possibilité de télécharger des contenus légaux de qualité, remplir votre discothèque de CD pourrait bientôt ne plus avoir de sens.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur