Nathalie Kosciusko-Morizet se met dans la peau d’une blogueuse

Mobilité

Le secrétaire d’Etat à l’Economie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet étend sa présence sur la Toile en inaugurant officiellement son blog.

Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, prend sa mission très à cœur et est devenue, au fil des mois, la plus geekette des membres du gouvernement. Après avoir ouvert sa page Facebook, alimenté son profil Twitter et créé son album photo Flickr, NKM a inauguré son blog officiel, propulsé par WordPress, le mercredi 21 octobre.

Design épuré, mais travaillé et clair, le blog de NKM est bien loin de ressembler au décrié site Désirs d’Avenir, inauguré par Ségolène Royal il y a quelques semaines… La secrétaire d’Etat à l’Economie numérique montre ainsi qu’elle sait maîtriser la communication 2.0 en annonçant d’emblée sur la page d’accueil de son blog : “J’ai voulu bâtir ici une sorte de halte, un endroit bien à moi, pour partager avec vous les réflexions que m’inspirent l’actualité aussi bien que mes différentes missions – Maire de Longjumeau, Secrétaire d’Etat à la Prospective et au numérique, numéro 2 de l’UMP. La porte est grande ouverte. Entrez donc”

Même si le blog de Nathalie Kosciusko-Morizet est encore tout neuf, quelques contenus alimentent les différentes catégories de son “endroit bien à [elle]”, comme  “Libre cours”, qui livre les pensées personnelles de la secrétaire d’Etat, “Coup de cœur/coup de gueule “, “Carnet de route” ou encore “La Parole à…”.

Le blog de NKM fait évidemment des liens vers son profil Facebook, Twitter et Flickr, mais propose aussi une revue de presse, une rubrique Agenda pour suivre ses déplacements et une page consacrée à ses discours et tribunes.

Rappelons que Nathalie Kosciusko-Morizet a donné hier, 21 octobre, le coup d’envoi des “Ateliers de l’élu 2.0” qui doivent permettre aux députés et sénateurs volontaires d’apprendre à communiquer sur Internet grâce aux outils Web 2.0 comme les réseaux sociaux, les blogs, les forums ou les plates-formes de partage de vidéos.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur