Navigateur : Apple résorbe 58 failles sur Safari

Marketing

Pour colmater les brèches dans la dernière version de son navigateur Safari, Apple propose une mise à jour sous la forme d’un patch et des nouveautés sécurité.

Pas moins de 58 failles de sécurité hantaient la dernière version de Safari.

Apple propose aux utilisateurs d’y remédier en appliquant un patch ou en installant la version 5.1 du navigateur web.

Ces correctifs s’appliqueront sur une large gamme de systèmes d’exploitation, de Mac OS X à Windows 7 en passant par Windows XP (service pack 2 et ultérieurs).

Selon eWeek UK, ils s’adjoignent à plusieurs modules additionnels intégrés au WebKit Open Source. L’ensemble est censé renforcer une sécurité déjà mise à l’épreuve en mai dernier.

Soi-disant immunisés contre les attaques virales, les ordinateurs Macintosh représentent dans l’esprit de leurs acheteurs des modèles de sécurité.

Des problèmes de tampon et de dépassement, voire de corruption mémoire, ont remis en cause ce postulat.

Apple prend en main la santé de ses machines, pour éviter l’exécution malencontreuse de code tiers et de scripts indésirables qui pourraient permettre à des intrus de récupérer en clair les informations personnelles d’utilisateurs de Safari.

Une connexion vers un site malveillant et le téléchargement de fichiers suspects ont d’autant plus de chances d’aboutir à la perte de données et à l’infection du système.

Pour y remédier, un nouveau module dénommé “Privacy Pane” est mis en place. Ses options permettent entre autres la gestion et la suppression de cookies et l’analyse rapide des contenus web.

Cette mise à jour critique se greffera à Lion, petit dernier des OS Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur