Navigateur : Chrome 35 à peine livré, les développeurs scrutent la version 36

Cloud
chrome

Le browser de Google Chrome dans sa 35ème version est diffusé avec plus de stabilité et de sécurité. Et la prochaine mouture réserve déjà des surprises.

En milieu de semaine dernière, Google a déployé Chrome 35.  Alors que la précédente version (Chrome 34) remonte au mois d’avril. La version desktop de la dernière version du navigateur Internet est d’ores et déjà disponible pour Windows, OS X et Linux.

Silicon.fr relève qu’il s’agit d’abord d’un travail de stabilité et de sécurité qui a été apporté. Ainsi, près de 23 vulnérabilités (non critiques) ont été corrigées.

Pour les développeurs, Chrome 35 propose Shadow DOM, qui permet de dissocier les modules HTML du reste de la page. Le langage CSS est lui aussi concerné par une mise à jour avec le support du CSS touch-action qui autorise ou désactive des actions tactiles (pour le moment, seul le défilement est pris en charge, il faudra attendre Chrome 36 pour le zoom) sur des éléments de la page en particulier. La compréhension du code JavaScript est elle aussi améliorée.

Chrome 35 est aussi disponible sur le Google Play Store et peut être installé sur tous les terminaux Android. La version mobile est améliorée avec par exemple une fonctionnalité pour annuler la fermeture d’un onglet (aussi disponible sur la version desktop), l’affichage des sous-titres et une palette d’outils lors de la lecture de vidéos, ainsi que la possibilité de “fenêtrer” Chrome sur les terminaux utilisant ce type d’option bureautique (comme le Galaxy Note 3).

La mise à jour Chrome 35 accompagne naturellement une mise à jour plus globale du système d’exploitation Chrome OS très lié au navigateur. Ce dernier passe lui aussi en version 35 et se dote d’un lanceur d’application plus efficace, car plus rapide. Notez en outre que le système de commande vocale “Ok Google” introduit dans le projet Google Glass a lui aussi été intégré à l’OS (uniquement en anglais).

Chrome 36 : work in progress…déjà

L’innovation chez Google ne s’arrête pas : Silicon.fr fournit des éléments sur Chrome 36. La future mouture du navigateur va attirer l’attention des développeurs.

Par le support de la fonction JavaScript element.animate(), il sera désormais plus simple de créer des animations CSS qui seront interprétées correctement par Chrome 36. Les créateurs de widgets HTML auront aussi la capacité d’importer vers une page web tout le code source HTML, CSS et JavaScript d’une autre page.

Pour ceux qui lient leurs objets JavaScript a des données externes (ce qu’on nomme le data-binding), il sera plus facile de contrôler les changements produits sur cet objets grâce à la fonction Object.observe(). Enfin, signalons le support du format de compression des polices de caractères introduit dans la spécification WOFF 2.0 (Web Open Font Format 2.0). Il permettra de réduire la taille des données à transférer d’environ 30 %.

Quiz : Incollable sur Chrome ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur