Navigateur : Internet Explorer 10 fait un peu plus de place au HTML5

Cloud

La Preview 2 du futur navigateur Internet Explorer 10 de Microsoft pousse plus loin l’intégration des standards du Web, comme le HTML5, le CSS3 ou encore JavaScript.

Microsoft poursuit à grande vitesse le développement du successeur d’Internet Explorer 9. Moins de trois mois après avoir levé le voile sur Internet Explorer 10 à l’occasion du Mix11, l’éditeur a mis en ligne la preview 2 de son navigateur, note Silicon.fr.

Elle est disponible (ainsi qu’un ensemble de démonstrations) à partir de cette page du site MSDN consacré aux développeurs. Rappelons que, comme IE9, IE10 est incompatible avec Windows XP et même Windows Vista (un moindre mal vu le faible nombre d’utilisateurs de ce dernier).

L’intégration du HTML5 et des CSS3 se poursuit. IE10 supporte désormais le glisser-déposer d’objet dans le navigateur mais aussi depuis le bureau vers l’espace de travail web. Les objets flottants (Positioned Floats) du CSS3 sont pris en charge tout comme le soutien aux formulaires HTML5.

Notons également l’arrivée du Media Query (qui applique un style en fonction du format du support web) et l’API File Reader (pour lire du contenu local dans le navigateur). On trouvera la liste des innovations sur cette page.

IE10 sera également mieux sécurisé que son prédécesseur grâce à l’introduction d’un bac-à-sable (sandbox) qui isole les applications exécutées dans le navigateur du reste du système. Côté performances, le support des scripts asynchrones (Async script) permettra aux développeurs de contrôler l’impact de leur code sur les performances systèmes.

D’une manière générale, Microsoft adapte plusieurs API édictée par le groupe de travail HTML5 du W3C pour enrichir les performances et capacités de son navigateur.

Ces améliorations permettront aux développeurs de proposer des applications toujours plus réalistes et interactives, avec des présentations plus fines (notamment en matière de typographie et mise en page), tout en utilisant moins de ressources machine côté utilisateur (promesse d’une autonomie plus grande pour les portables et tablettes).

Aucune date n’est, pour l’heure, avancée quant à la finalisation d’IE10. Néanmoins, Microsoft s’est fixé un rythme de 12 semaines pour présenter les évolutions majeures des développements.

Dean Hachamovitch, directeur du développement d’IE, souligne que la preview 2 est la version qui animait Windows 8 lors de sa première présentation publique. Il semble donc qu’IE10 soit, plus que jamais, un élément fondamental du futur Windows. Un OS résolument tourné web et les applications mobiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur