Navigateur : Microsoft dévoile les ambitions d’Internet Explorer 9

Cloud

Microsoft a profité de sa PDC pour montrer de quoi sera capable Internet Explorer 9. La nouvelle mouture de ce navigateur se veut rapide et sera compatible avec les principaux standards du Web.

A l’occasion de sa PDC (Professional Developers Conference) qui s’est tenue la semaine dernière à Los Angeles, Microsoft a dévoilé aux développeurs ce à quoi pourrait ressembler Internet Explorer 9, alors que la version 8 est sortie il y a huit mois.

La firme de Redmond a ainsi affirmé que son navigateur maison serait capable, à l’image de son principal concurrent Firefox, dont la version 3.6 s’est enrichit la semaine dernière d’une troisième bêta, de mieux prendre en charge les standards du Web, comme la technologie HTML 5 et la gestion des feuilles de style CSS3.

Avec pour modeste ambition de devenir “le meilleur navigateur du marché”, selon les mots employés par Steven Sinofsky, le président de la division Windows de Microsoft, Internet Explorer 9 promet également d’être plus véloce et de charger plus rapidement les applications Web par onglet.

Steven Sinofsky a ainsi expliqué aux développeurs que selon le test Sunspider, qui permet aux navigateurs de mesurer la vitesse d’exécution des scripts par le moteur JavaScript, la mouture d’essai d’IE9 avait rattrapé son retard sur Firefox 3.5 et même sur la bêta de Firefox 3.6…

Selon Microsoft, le navigateur Internet Explorer 9 saura aussi tirer au mieux parti de l’accélération graphique matérielle pour être capable d’afficher rapidement des pages Web de plus en plus riches.

A cet effet, la nouvelle version en préparation d’IE utiliserait les ressources de la carte graphique de l’ordinateur via la technologie Direct2D DirectWrite.

Pour le moment, Microsoft n’annonce aucune date de sortie officielle de son nouveau navigateur. Steven Sinofsky a simplement révélé que les ingénieurs de Microsoft s’étaient sérieusement attelés à son développement depuis seulement trois semaines.

Selon les derniers chiffres publiés par Net Applications, en octobre 2009, Internet Explorer conserve sa place de leader sur le marché des navigateurs (64,64%), toujours devant Firefox (24,07%), Safari (4,42%), Google Chrome (3,58%) et Opera (2,17%).

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier spécial : Navigateurs, le nouvel assaut


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur