Navigateur : Opera 11 en version alpha fait place aux extensions

Cloud

La version alpha du navigateur Opera 11 signe l’arrivée des extensions, supportant les principaux standards du Web. Un choix encore restreint d’extensions est offert.

Opera Software dévoile la version alpha de son navigateur Opera 11. Nouveauté de taille intégrée à cette nouvelle mouture : le support des extensions.

Grâce l’ajout de quelques lignes de code, les développeurs peuvent porter sur Opera 11 une extension déjà programmée pour un autre navigateur (Chrome, Safari, Firefox) grâce à la compatibilité du navigateur avec les principaux standards du Web (JavaScript, CSS, HTML 5).

L’éditeur norvégien a déjà mis en place pour la version alpha un léger catalogue d’une quinzaine extensions, qui a vocation à s’enrichir au fil des mois. Est également intégrée au navigateur une page de réglage, permettant d’activer ou de supprimer des extensions.

La prochaine version test d’Opera 11 devrait permettre la mise à jour automatique des extensions choisies.

Par ailleurs, cette mouture alpha dispose d’une nouvelle présentation de la messagerie Opera Mail intégrée au navigateur.

Le moteur d’exécution JavaScript gagne aussi en rapidité, associé au moteur de rendu Presto 2.6.37.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur