Le navigateur Opera 12.10 suit la mouvance du Web et des nouveaux OS

Cloud
Opera 12.10 navigateur Internet

Multitouch, Retina Display, protocole SPDY, profils de couleur ICC préchargement des pages… Opera 12.10 se fond dans la mouvance du Web et des systèmes d’exploitation.

Entre Windows 8, Mac OS X Mountain Lion et Ubuntu 12.10 “Quantal Quetzal”, en 32 ou 64 bits, Opera 12.10 s’adapte à la mouvance des systèmes d’exploitation.

Cette transition reste essentiellement d’ordre graphique, mais l’éditeur Opera Software en exploite l’opportunité pour déployer des fonctionnalités additionnelles.

Pour résumer les avancées de cette mouture, Silicon.fr évoque l’apposition d’une “touche finale”.

C’est effectivement toute une interface graphique qui doit suivre la transition qu’impose Windows 8. Dans cet esprit, le multitouch (gestuelles tactiles) a bénéficié de toutes les attentions.

Du côté de Mac OS X, en attendant un hypothétique iMac Touch dont la probable existence suscite actuellement un buzz sur la Toile, Opera Software a adapté le rendu aux écrans Retina et leur résolution de 326 ppp.

A noter une amélioration spécifique à la version Mountain Lion. En l’occurrence, l’intégration plus poussée des fonctions de partage et le recours au nouveau centre de notifications qui a supplanté Growl.

Opera 12.10, c’est aussi une dimension d’anticipation. Ainsi, les requêtes DNS s’effectuent dès le survol d’un lien, ce qui permet de réduire le temps de chargement des pages.

Dans cette même logique de fluidification de la navigation, intervient le SPDY (prononcer “Speedy”). Ce protocole est amené à prendre le relais du HTTP sans toutefois s’y substituer pleinement.

Il consiste en l’implémentation d’une couche logicielle destinée à accélérer l’ouverture de certains sites, grâce à des algorithmes de compression doublés d’un système de transmission en multiplex et d’une hiérarchisation des contenus par ordre d’importance.

Autres avancées, le support des profils de couleur ICC, des mises en page avancées Flexbox, de l’API permettant de basculer en plein écran et la possibilité d’intégrer des extensions aux menus contextuels du butineur.

Crédit image : Alberto Masnovo – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur