Navigateur : Opera s’empare de deux spécialistes de la publicité mobile

CloudMarketingPublicité

Opera Software se renforce dans la publicité mobile avec le rachat des régies Mobile Theory et 4th Screen Advertising. L’éditeur norvégien du navigateur veut couvrir l’Europe et les Etats-Unis.

Opera Software a racheté deux sociétés dédiées à la publicité mobile : Mobile Theory et 4th Screen Advertising.

L’éditeur norvégien du navigateur Internet éponyme veut renforcer la monétisation des versions mobiles de ses navigateurs (Opera Mini et Opera Mobile).

Le montant des transactions n’a pas été précisé.

Mobile Theory est une régie de publicité pour terminaux mobiles basée à San Francisco qui exploite un réseau “premium” d’annonceurs et d’éditeurs. Elle fournit des solutions et des services m-marketing.

Basée à Londres, la régie 4th Screen Advertising a le même positionnement

Cité par TechWeek Europe UK, Lars Boilesen, P-DG d’Opera Software, s’est félicité  d’avoir franchi “cette nouvelle étape importante pour créer encore plus de valeur économique dans l’écosystème mobile.”

Tout en poursuivant : “Il y a deux ans nous annoncions l’acquisition de AdMarvel, qui s’est développé jusqu’à devenir un leader global en tant que plate-forme du côté offre pour la publicité mobile [soit une Supply-Side Platform, ou SSP, une sorte de place de marché destinée aux éditeurs Web leur permettant de vendre leurs espaces publicitaires].”

L’an dernier, Opera aurait ainsi permis de générer plus de 200 millions de dollars (150 millions d’euros) de revenus à des éditeurs tiers dans le monde.

Il s’appuie sur ses navigateurs pour smartphones, qui comptent plus de 160 millions d’utilisateurs mensuels actifs.

Selon StatCounter, en février 2012, le navigateur possèderait une part de marché de 22,5% dans les navigateurs mobiles et se partagerait la première place avec le navigateur installé par défaut sur les smartphones Android.

Logo : © vege – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur