Navigateur : Opera s’incruste sur les terminaux Nokia de Microsoft

Régulations
opera-mini-microsoft-nokia-gamme-asha-features-phones

Le navigateur Opera Mini sera installé par défaut sur la gamme Asha (feature phones) de Nokia, propriété de Microsoft.

Guerre et paix…Opera, du nom de la société norvégienne qui édite le navigateur Internet éponyme, vient de signer un partenariat stratégique avec Microsoft. Son browser Opera Mini va devenir l’outil de navigation Internet par défaut installé sur la gamme de téléphones Asha de Nokia aux fonctionnalités Internet mobile limitées (“feature phones”). Les conditions financières ne sont pas précisées.

Cet accord de licences concerne en premier lieu les modèles Series 30+ et Series 40. Les détenteurs de terminaux Asha existants de cette catégorie seront invités à basculer de leur navigateur pré-installé Xpress vers Opera Mini. Mais les prochains modèles intègreront d’emblée le navigateur Internet d’Opera.

C’est un accord important entre ennemis d’antan. Jadis, Opera avait menée auprès de la Commission européenne pour contester la position dominante de Microsoft sur le marché des navigateurs Internet installés sur les PC sous Windows. A travers la téléphonie mobile et à la suite du rachat des terminaux Nokia par Microsoft, un compromis a été finalement trouvé.

Selon la société éditrice, Opera Mini est utilisé par 250 millions de personnes dans le monde. 100 millions de téléchargements ont été effectués sur des smartphones Android. “C’est une opportunité fabuleuse pour étendre les avantages d’Opera Mini à des millions de consommateurs ancrés dans notre core business”, déclare Lars Boilesen, CEO of Opera Software, cité dans le communiqué.

A travers cet accord, Microsoft capitule-t-il avec Internet Explorer dans l’univers de la mobilité ?

Pour redynamiser son browser, la firme de Redmond n’exclut pas de changer le nom de son outil de navigation Internet selon le chef de projet Jonathan Sampson.

Utilitaire ITespresso : Comment votre zone géographique est couverte par la 4G ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur