Navigateurs : le ballot screen de Microsoft est prêt à fonctionner

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Microsoft va proposer son ballot screen pour les utilisateurs européens de Windows le 1er mars prochain. Cette fenêtre multi-choix vise à ne plus imposer Internet Explorer comme navigateur de référence.

Windows va un peu plus s’ouvrir aux navigateurs concurrents d’Internet Explorer. Sur un des ses sites, Microsoft, en la personne de Dave Heiner, un des vice-présidents de la firme de Redmond et directeur juridique adjoint, a confirmé que l’éditeur allait officiellement proposer aux utilisateurs de son OS son système de ballot screen en Europe à partir du 1er mars prochain.

Une phase de tests sera lancée dès cette semaine en France, en Belgique et au Royaume-Uni.

L’outil ballot screen mis en place par Microsoft consiste en une fenêtre multi-choix associée à Windows permettant à l’utilisateur de choisir librement son navigateur de référence, y compris Internet Explorer 8.

Microsoft mettra en avant dans ce ballot screen pas moins de 12 navigateurs différents, dont les cinq plus plébiscités du marché, comme Internet Explorer bien sûr, mais aussi Firefox, Safari d’Apple, Google Chrome ou Opera.

L’éditeur proposera également des browsers moins connus comme AOL, Maxthon, K-Meleon, Flock, Avant, Sleipnir ou Slim.

Le ballot screen sera disponible dès la semaine prochaine via une mise à jour Windows Update pour tous les utilisateurs européens de Windows XP, Vista et Windows 7 utilisant le navigateur Internet Explorer par défaut.

Rappelons que, sur plainte de l’éditeur Opera Software en 2007, la Commission européenne avait lancé une enquête sur les suspicions de vente liée de Windows et du navigateur maison Internet Explorer.

Après plusieurs mois d’investigations et sur proposition de la firme de Redmond, les autorités européennes ont décidé de valider, en décembre dernier et pour une durée de cinq ans, le système de ballots screen concocté par l’éditeur américain afin d’instaurer une véritable concurrence entre les différents navigateurs installés sur ce marché.

Concernant son fonctionnement au sein du système d’exploitation Windows, les navigateurs proposés dans le ballot screen, associés à un court descriptif, seront classés de manière aléatoire, et non plus par ordre alphabétique, selon le nom de l’éditeur du navigateur, comme Microsoft l’avait initialement prévu.

A tout moment, l’internaute pourra relancer sous Windows le ballot screen pour choisir  un nouveau navigateur de référence. Pour cela, un icône dédié s’affichera en permanence sur le bureau du PC.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Navigateurs : le nouvel assaut


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur