Navigation : Un nouvel élan pour HERE face à Google Maps

ManagementMobilitéRessources humaines
nokia-here
4 2

Nokia cède sa branche d’outils de navigation HERE à un consortium automobile (Audi, BMW et Daimler).

Nokia a confirmé en fin de semaine dernière la cession de sa filiale HERE développant des outils de navigation à un consortium automobile européen réunissant AUDI AG, BMW Group et Daimler AG.

Mais d’autres investisseurs sont invités à rejoindre le trio pour soutenir le nouvel élan.

Montant de la transaction : 2,55 milliards d’euros. La clôture de l’opération était initialement prévue au premier trimestre 2016.

Cela représente un transfert d’effectif de 6500 personnes.

« Avec le support de nos nouveaux actionnaires, HERE souligne un engagement à long terme pour devenir une plateforme ouverte accessible à tous les clients, aussi bien pour le marché automobile qu’au-delà de ce secteur, afin de remettre à niveau la puissance de la géolocalisation dans le business », précise la nouvelle société éditrice de logiciels de navigation dans une contribution blog en date du jour.

HERE, qui exploite les données de géolocalisation en provenance de 80 000 sources, tient à montrer implacable face à l’influence de son principal concurrent Google Maps.

Un nouvel actif stratégique pour le secteur automobile avec un ancrage européen qui pourrait devenir précieux dans la bataille du marché de la voiture connectée.

(Crédit photo : Blog HERE)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur