Navteq s’offre le détecteur de radars Trapster

Cloud

Navteq, propriété de Nokia, s’est emparé de la start-up texane Trapster, qui édite un service d’alerte en temps réel de la position des radars repérés par les automobilistes.

Navteq, propriété de Nokia, vient de racheter la start-up texane Trapster, un spécialiste de l’alerte en temps réel des positions des radars fixes et mobiles partout dans le monde. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Créé en 2007 à Austin (Texas), Trapster repose sur une communauté d’automobilistes qui indiquent, suivant leurs trajets, les radars mobiles et fixes qu’ils repèrent sur les routes.

Aux dernières nouvelles, selon les chiffres publiés, Trapster fédère 9,4 millions d’utilisateurs, et 3,5 millions de radars répertoriés.

Pour être utilisable en toute circonstance et pour être sûr que les automobilistes reportent en temps réel les radars détectés, Trapster s’est fait une spécialité de développer des applications mobiles pour les terminaux iPhone, Android, BlackBerry, Nokia et Windows Mobile.

La jeune pousse texane a aussi développé des applications pour les GPS Garmin et Tom Tom.

Cette acquisition devrait donc trouver toute sa place au sein des produits mis au point par Navteq. Le spécialiste de la cartographie numérique va ainsi pouvoir étoffer ses services de géolocalisation en les complétant par la détection en temps réel des radars opérée directement par une communauté active d’automobilistes.

Il y a trois semaines, Navteq avait déjà mis la main sur la société californienne PixelActive, qui édite des logiciels de modélisation urbaine en 3D pour les jeux vidéo, la simulation, la navigation et la planification urbaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur