NEC dévoile de nouveaux serveurs à tolérance de pannes

Cloud

Les nouveaux serveurs Express5800/320Fd-MR et 320Fd-LR prennent en charge des systèmes d’exploitation virtuels.

NEC a dévoilé une série de serveurs offrant une excellente tolérance aux pannes : le serveur de moyenne gamme Express5800/320Fd-MR et le serveur d’entrée de gamme Express5800/320Fd-LR. A en croire leur fabricant, ces produits offrent une meilleure puissance de traitement et une plus grande facilité de maintenance et ils sont conçus pour simplifier la consolidation des serveurs en prenant en charge pour la première fois des systèmes d’exploitation virtuels.

Les serveurs à tolérance de pannes de NEC offrent une double redondance matérielle modulaire. Les principaux composants matériels, notamment la CPU et la mémoire, sont répliqués en mode ‘lockstep’ dans lequel les deux modules redondants traitent les mêmes instructions au même moment.

Si l’un des composants matériels tombe en panne dans un module, le composant défectueux est automatiquement isolé et le traitement se poursuit via l’autre module, sans interruption ni perte de données. “La redondance tolérante aux pannes n’est pas un concept nouveau dans l’industrie”, précise Marc Hafner, directeur de la division serveurs chez NEC.

Les serveurs Express5800/320Fd-MR et Express5800/320Fd-LR intègrent des processeurs Intel Xeon quadri-coeurs qui garantissent un gain de performances de 20 % par rapport au modèle 320Fc-MR existant grâce à l’utilisation de processeurs Intel 5400 Series Xeon.

Parmi les autres améliorations, citons la prise en charge des fonctionnalités de systèmes d’exploitation supplémentaires, tels que Microsoft Windows Server 2003 R2 Enterprise x64 Edition, qui permet une meilleure utilisation de la mémoire principale.

A ces améliorations s’ajoute un atout indiscutable, qui est celui de la prise en charge de systèmes d’exploitation virtuels. Lesquels, en permettant d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation invités sur un seul serveur physique, simplifient la consolidation des serveurs et la migration depuis les anciens systèmes d’exploitation.

Lorsque des systèmes d’exploitation virtuels sont utilisés avec plusieurs applications, il est absolument essentiel d’utiliser des serveurs tolérants aux pannes capables de réduire considérablement le risque de panne matérielle, explique NEC.

Si plusieurs applications sont exécutées sur un serveur standard, une seule panne matérielle pourrait affecter plusieurs applications, affecter davantage d’utilisateurs et avoir des conséquences plus lourdes que si ces applications étaient réparties entre plusieurs serveurs physiques.

Les serveurs 320Fd-MR et 320Fd-LR répondent à cette attente en prenant en charge la fonction Active Upgrade, conçue pour réduire les interruptions planifiées nécessaires à l’installation des correctifs de sécurité et des mises à niveau logicielles sans avoir à redémarrer le système.

Avec Active Upgrade, les correctifs et les mises à jour peuvent être appliqués sur l’un des modules tandis que l’autre module poursuit son fonctionnement normal.

Traduction de l’article NEC unveils fault-tolerant servers de Vnunet.com en date du 11 juin 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur