Nec Mergitur : Paris s’initie à l’innovation sécuritaire

EntrepriseStart-up
paris-nec mergitur
2 4

La Ville de Paris a lancé sa plate-forme d’innovation Nec Mergitur, pour faire collaborer start-up, grands groupes et acteurs publics autour de la gestion des enjeux liés à la sécurité dans la capitale.

A la suite des attentats qui ont frappé Paris en 2015, la Ville de Paris, en association avec la Préfecture de Police de Paris et L’Ecole 42, avait organisé, en janvier dernier, un hackathon baptisé « Nec Mergitur », visant à mettre le profit le numérique pour améliorer la prévention et la gestion des situations de crise.

Pour cette occasion, la mission Etalab a fourni de nombreux jeux de données publiques, parmi lesquels la liste et la localisation des musées de France, les points d’accueil de la gendarmerie nationale, les positions géographiques des stations du réseau RATP ou encore les salles de cinéma en région Île-de-France.

400 participants s’étaient réunis en une quarantaine d’équipes, en association avec des start-up locales et des acteurs privés tels que Facebook, Twitter, Google, Amazon, Orange, SFR et Free.

Aujourd’hui, découlant des résultats de cet hackathon, la Ville de paris annonce la création de la plate-forme d’innovation Nec Mergitur, dédiée au développement de solutions permettant d’anticiper et de gérer les crises, de perfectionner les dispositifs de sécurité et de renforcer les capacités de résilience de la capitale et de ses habitants.

La plate-forme Nec Mergitur a pour vocation de réunir les autorités civiles, les forces de sécurité, ainsi que différents acteurs publics et grands groupes industriels ou de services, sans oublier les jeunes entreprises innovantes.

Dans ce sens, une subvention d’un montant de 320 000 euros a été allouée par le Conseil de Paris à Paris&Co, l’agence de développement économique d’attractivité et d’innovation de Paris, qui sera chargée de piloter ce nouveau projet.

Cette subvention permettra notamment de financer les dépenses d’investissement et de fonctionnement pour le lancement de la plate-forme d’innovation.

Autour d’un réseau de partenaires, Nec Mergitur s’articulera autour de quatre grands axes : l’accompagnement, à travers un incubateur, de start-up et porteurs de projets développant des solutions autour des enjeux de sécurité et de protection des citoyens, une veille active, pour identifier, en France comme à l’international, des projets correspondant aux besoins des acteurs publics et privés, la mise sur pied d’un réseau de partenaires privés intéressés par des expérimentations « in situ », et l’accompagnement de projets de co-innovation entre start-up, grands groupes et organisations publiques.

 

Crédit image : Kiev.Victor – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur