Nec ouvre la voie d’un lecteur hybride HD DVD/Blu-ray Disc

Mobilité

Nec propose un jeu de puces capable de traiter les formats incompatibles HD
DVD et Blu-ray. Mais pas la cellule optique hybride indispensable.

Nec Electronics mettra-t-il fin à la guerre des standards de DVD nouvelle génération Blu-ray Disc (BD) et HD DVD? Le constructeur japonais, co-créateur avec Toshiba du format HD DVD, a présenté un jeu de composants électroniques qui permet de supporter les deux formats concurrents et incompatibles, selon CDRInfo.

Baptisées respectivement ?PD63410 et ?PC3360, les deux puces permettent d’envisager la production d’appareils hybrides capables de traiter les formats HD DVD comme les Blu-ray Disc de Sony. Ce qui faciliterait grandement la vie du consommateur qui n’aura plus à choisir son camp en matière de technologie haute définition, et soulager les éditeurs en leur évitant de produire leurs contenus dans les deux formats.

La production du jeu de composants doit démarrer dans le courant du quatrième trimestre 2006. Nec prévoit d’en produire 300 000 par mois à partir d’avril 2007. Les puces sont commercialisées 10 000 yens (environ 66,65 euros). Soit un prix raisonnable qui ne pèsera pas trop sur les tarifs, déjà élevés, des lecteurs numériques de nouvelles générations.

Toshiba a présenté deux nouveaux modèles de platine HD DVD respectivement pour 400 et 800 euros environ (voir édition du 18 septembre 2006). Le Blu-ray devrait faire ses premiers pas avec l’arrivée de la Playstation 3. Mais son fabricant Sony a repoussé le lancement européen de la console de jeux à 2007 (voir édition du 6 septembre 2006). Les premiers prix de la PS3 devraient avoisiner les 500 euros.

La solution de Nec permet d’atteindre une vitesse d’écriture de 5x tant pour le HD DVD que pour le Blu-ray. Elles supportent également la lecture et gravure des DVD et CD. Sont par ailleurs intégrées les technologies de protection des contenus sur les supports numériques : Advanced Access Content System (AACS) pour les DVD haute définition, CCS (Content Scrambling System) pour les DVD Rom; ainsi que le CPRM et VCPS pour les DVD enregistrables. Enfin, les puces permettent l’interfaçage en Serial ATA (SATA) comme en Parallèle ATA (PATA).

Les puces de Nec ne répondent pas entièrement à la problématique de compatibilité des formats haute définition. Si les composants de silicium entendent traiter les différents signaux numériques propres au Blu-ray et HD DVD, ils n’en prennent pas la lecture directe en charge. Laquelle est forcément assurée par une cellule optique qui, à son tour, doit être en mesure de supporter les deux formats, tant en lecture qu’en écriture.

Konica Minolta Opto Inc, une filiale de Konica Minolta, travaille à la mise au point d’un tel composant optique hybride… dont le prix à lui seul pourrait dépasser la moitié du coût total de la platine. Il faudra probablement patienter de nombreux mois encore avant de s’offrir une platine DVD haute définition hybride à un prix raisonnable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur