NEC raccroche le marché des smartphones

Régulations
nec-abandonne-marche-smartphone

NEC annonce l’arrêt de la production de smartphones. Le fabricant high-tech japonais a perdu du terrain sur ce segment de la téléphonie mobile.

Sur le marché de la téléphonie mobile, NEC annonce officiellement son retrait complet du segment des smartphones.

Le groupe high-tech japonais ne développera plus, ne fabriquera plus et ne vendra plus aucun terminaux de ce type.

Néanmoins, il continuera la R&D sur les téléphones basiques et les tablettes (une gamme Lifetouch L avait été lancée mi-2012).

Comment expliquer ce revirement ? La concurrence effrénée essentiellement.

NEC a perdu du terrain dans la bataille des écosystèmes OS mobile (percée des terminaux Android sous l’impulsion de Google et de l’iPhone d’Apple).

Alors qu’il avait tenté lui-même de surfer sur la vague Android avec le modèle NEC 101S par exemple.

Les opérateurs japonais tels que SoftBank Mobile et KDDI se sont mis à privilégier la vente d’iPhone ou de smartphones Samsung.

Bilan : on crédite NEC d’une part de marché sur les smartphones de 5% dans son pays d’origine.

Pourtant, la firme japonaise avait tenté de résister au rouleau compresseur en s’associant avec Casio et Hitachi dans la mobilité.

Des négociations avec le groupe chinois Lenovo avaient été initiés pour renforcer son influence. En vain.

Les économies d’échelle sont de plus en plus importantes pour pouvoir maintenir et renforcer la compétitivité. Et l’activité de téléphones mobiles est sur une pente descendante. Il est difficile d’entrevoir une amélioration des performances à l’avenir”, déclare NEC dans un communiqué.

——Quiz——-

Connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?

——————-

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur